Abolition du travail des enfants : les réalisations du Vietnam appréciées
17/05/2022 15:34
En marge de la 5e Conférence mondiale sur l'élimination du travail des enfants du 15 au 20 mai à Durban, en Afrique du Sud, le directeur général de l'Organisation internationale du travail (OIT), Guy Ryder, a déclaré apprécier les réalisations du Vietnam en la matière.

>>Le travail des enfants augmente pour la première fois en deux décennies
>>Le taux de travail des enfants au Vietnam inférieur à la moyenne régionale
>>Colloque sur la lutte contre le travail des enfants
>>Le Vietnam s’engage pour les droits de l’homme

Le directeur général de l'Organisation internationale du travail (OIT), Guy Ryder.
Photo : VNA/CVN

Lors d’une interview accordée à l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA), le directeur général de l’OIT, Guy Ryder, a dit que le Vietnam était l’un des 26 pays pionniers à joindre l’Alliance 8.7 pour éradiquer le travail forcé, l’esclavage moderne, la traite des êtres humains et le travail des enfants.

Cela signifie que le Vietnam se porte volontaire et contribue à un effort particulier pour éliminer le travail des enfants, a-t-il remarqué, avant d’indiquer que le Vietnam faisait des progrès importants.

Depuis 2018, le Vietnam a mené une enquête nationale sur le travail des enfants et a eu une politique nationale pour éliminer cette situation, a-t-il précisé, ajoutant qu’il était content de la coopération avec le Vietnam.

Selon lui, pour l’heure, dans le monde, 160 millions d'enfants sont victimes du travail des enfants, soit 9,6% du nombre total d'enfants dans le monde. D’après lui, le défi de la 5e Conférence mondiale sur l'élimination du travail des enfants est d'atteindre d’ici 2025 l'élimination du travail des enfants.

D’après le directeur général de l’OIT, outre l'éducation et la protection sociale, il est nécessaire d’assurer que les parents ont un emploi et un revenu stables pour sortir de la pauvreté et éviter le travail de leurs enfants.
VNA/CVN