Athlétisme : Duplantis passe les six mètres pour sa rentrée
29/01/2022 16:20
Le maître suédois de la perche Armand Duplantis a franchi 6,02 m vendredi 28 janvier à Karlsruhe (Allemagne) pour sa rentrée en compétition en salle, et répété qu'il se sentait capable d'améliorer encore son record du monde de 6,18 m.

>>Athlétisme : la Ligue de diamant à Shenzhen en 2022
>>Athlétisme: Duplantis et Sidorova la tête dans les nuages à Zurich

Le Suédois Armand Duplantis, vainqueur du concours du saut à la perche avec un saut à 6,02 m, lors de sa première compétition en salle, le 28 janvier à Karlsruhe. Photo : AFP/VNA/CVN

"Je ne peux vraiment pas dire où sont mes limites. Mais ce qui est sûr, c'est que ma limite, c'est plus haut que mon record du monde actuel", avait affirmé calmement le champion olympique lors de la conférence de presse d'avant-meeting.

Devant le public enthousiaste de Karlsruhe, il a échoué à trois reprises contre une barre à 6,19 mètres, alors qu'il avait passé avec de la marge son premier essai à 6,02 m, la hauteur qui lui avait permis de triompher aux JO de Tokyo l'été dernier.

Pour cette saison, le prodige de 22 ans s'est fixé comme objectif le titre mondial à Eugene (États-Unis), le seul succès majeur qui manque encore à son palmarès : "Il est temps pour moi de remporter le titre mondial en plein air cet été aux États-Unis. Je suis préparé pour cela et très motivé". En attendant, il a donné rendez-vous à ses supporters au meeting de Berlin vendredi prochain 4 février.

L'Américain KC Lightfoot a pris la deuxième place du concours (5,89 m) et le Français Valentin Lavillenie la troisième (5,71 m).

Côté tricolore, Pascal Martinot-Lagarde a dominé le 60 mètres en 7,54 sec, devant l'Espagnol Enrique Llopis (7,59) et le Polonais Jakub Szymanski (7,60). Aurel Mange, l'autre Français qualifié pour la finale, a pris la 5e place en 7,70 sec.

Chez les femmes, Cyréna Samba-Mayela a été battue sur 60 m haies à la photo finish par la Jamaïcaine Danielle Williams, dans le même temps de 7,84 sec.

À la longueur, Erwan Konate a également pris la deuxième place avec un bond de 7,98 mètres, derrière le Suédois Thobias Montler (8,02 m).

Les spectateurs de Karlsruhe ont également vibré lorsque l'Éthiopien Berihu Aregawi s'est approché du record du monde du 3.000 m, en 7 min 26 sec 20/100. Ce vieux record avait été établi en 7 min 24 sec 90/100 en 1998 à Budapest par le Kenyan Daniel Komel.
 
AFP/VNA/CVN