Binh Liêu, écrin de nature dans la province de Quang Ninh
12/07/2020 12:45
Quand on évoque Quang Ninh, on pense généralement à la baie de Ha Long, à l’île de Cô Tô ou à la montagne de Yên Tu. Rares sont ceux qui connaissent Binh Liêu, une terre encore vierge et peu connue des touristes.

>>La pagode de Cai Bâu : splendeur et démesure
>>La baie de Ha Long parmi les destinations ayant la plus belle structure rocheuse du monde
>>Quang Ninh : Cua Ông, l’un des plus beaux temples du Vietnam

Parcourir la "crête du dinosaure".

Surnommé le "Sa Pa miniature", le district de Binh Liêu dans la province de Quang Ninh, au Nord, est devenu,  ces dernières années, une nouvelle destination touristique particulièrement appréciée des aventuriers.

À plus de 200 km de Hanoï, au nord-ouest de Quang Ninh, les sentiers grandioses de Binh Liêu renforcent la beauté romantique propre à la saison des fleurs de roseau en octobre. La destination est connue pour son air frais, ses paysages pittoresques et la richesse culturelle des minorités ethniques qui y habitent.

De Hanoï, les voyageurs peuvent s’y rendre en bus ou en moto. Les bus partent des gares de My Dinh ou de Giap Bat pour arriver à la ville de Ha Long d’abord, pour un prix qui varie entre 120.000 et 180.000 dôngs l’aller simple. Une fois arrivés à Ha Long, ils prennent un taxi direction Binh Liêu.

La beauté des paysages

Pour les motards, l’itinéraire conseillé est Hanoï - Mong Cai - nationale 1 - Bac Ninh - Pha Lai - Sao Do - Uông Bi (Quang Ninh) - Hon Gai - Câm Pha - Cua Ông - Mông Duong - Tiên Yên. À Tiên Yên, il faut tourner à gauche en direction de Hoành Mô, vers le district de Binh Liêu.

Une fois passée la borne 1305, la route devient plus rude. Sur ce tronçon de chemin, à la fin de l’automne et au début de l’hiver, on peut admirer les champs de roseaux en fleur. Le tourisme n’est pas encore pleinement développé et les voyageurs ont peu de choix dans l’hébergement. Les établissements les plus appréciés du centre-ville de Binh Liêu sont l’hôtel Binh Son et les auberges Bich Dao et Thiên Nguyên, où la nuitée  coûte entre 350.000 et 400.000 dôngs.

Fleurs de roseau à Binh Liêu.

Ces deux dernières années, sa fréquentation touristique a connu une forte croissance. Le district offre plusieurs attractions dont l’ancien village de Binh Liêu, la cascade Khe Van et le pic Cao Xiêm. Souvent comparé à la cité de Hôi An, l’ancien village de Binh Liêu compte de nombreux sites touristiques tels que Ngàn Vàng, Ngàn Chuông et Pac Phe, où les visiteurs peuvent découvrir les valeurs culturelles des habitants.

Une vue panoramique

La cascade Khe Van est l’une des destinations les plus attrayantes de Binh Liêu. Les paysages pittoresques alentours savent charmer les vacanciers qui sont émerveillés par la beauté pure de l’eau ruisselante sur les trois étages de la chute. À la frontière avec la Chine, les voyageurs se plaisent à observer les paysages de Binh Liêu aux bornes kilométriques, notamment aux numéros 1300, 1302, 1305 et 1327 d’où l’on peut admirer une vue panoramique de la vallée.

Entre les étapes 1302 et 1305, ils découvrent également "la crête du dinosaure", un autre lieu à ne pas manquer pour les randonneurs. Bien que le chemin soit très difficile, les efforts des marcheurs sont récompensés par la beauté de la nature environnante.

Situé à 1.429 m d’altitude, le pic de Cao Xiêm est le lieu idéal pour se reposer dans les nuages. À son sommet, surnommé "le toit de Quang Ninh", la forêt de pins, les étendues d’herbes vertes, les champs de fleurs qui se déploient à perte de vue et la brise fraîche accueillent les explorateurs.

Se rendre à Binh Liêu, c’est aussi faire l’expérience de sa gastronomie. Parmi les plats emblématiques, on peut citer le poulet et le poisson grillés, les jeunes pousses de bambou, le "xôi bay màu" (riz gluant aux sept couleurs), le gâteau traditionnel "cooc mo" et les vermicelles de riz.
 
Texte et photos : Mai Huong - Thai An/CVN