Coopération entre jeunes espérantistes d’Asie
26/12/2014 18:18
Le 33e colloque des jeunes espérantistes d’Asie, consacré à la «Coopération entre jeunes espérantistes d’Asie», a eu lieu le 26 décembre à Hô Chi Minh-Ville.

Organisé par l’Union des associations d’amitié de Hô Chi Minh-Ville et l’Association des jeunes espérantistes du Vietnam, ce colloque a réuni des espérantistes venus de nombreux pays dont les États-Unis, le Japon, la République de Corée, la Chine, l’Indonésie…

La page web de l'Association de l'espéranto du Vietnam. 

Photo  : Thê Linh/CVN


Par l’intermédiaire de l’espéranto, les pays continuent de coopérer pour la paix et l’amitié, a affirmé le président de l’Union des associations d’amitié de Hô Chi Minh-Ville, Lê Quôc Hung.

L’espéranto a été créé en 1887 par le médecin polonais Ludwik Zamenhof (1859-1917). En 1905, il a été introduit au Vietnam à Sai Gon (aujourd’hui Hô Chi Minh-Ville), ville qui en est le berceau du mouvement de l’espéranto. Après la Révolution d’août 1945, le Vietnam a été le premier pays d’Asie à utiliser l’espéranto pour diffuser des informations sur la radio. Depuis, les espérantistes vietnamiens n’ont cessé de propager cette langue universelle pour rendre plus courante cette langue dans leur pays.

L’espéranto est connu et s'est développé au Vietnam car il fait grand cas de la paix, de la coopération et de l’amitié, selon le président de l’Association d’espéranto du Vietnam, Nguyên Van Loi.

Outre le colloque, une série de programmes sont organisés du 26 au 28 décembre avec des échanges d’arts culinaires, un festival de costumes traditionnels, un concours Miss Espéranto, une visite des tunnels de Cu Chi.

VNA/CVN