Coronavirus : le point sur la pandémie dans le monde
27/11/2021 15:39
Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de COVID-19 dans le monde.

>>Un nouveau variant du COVID, aux multiples mutations, détecté en Afrique du Sud
>>COVID : rappel pour tous, pass durci, pression sur les non-vaccinés
>>Renforcement des mesures en France, 100.000 morts en Allemagne

Des malades du COVID-19 arrivent à l'aéroport de Münster Osnabruck, dans le Nord de l'Allemagne, après avoir été évacués d'autres régions par avion militaire.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le nouveau variant "Omicron" classé "préoccupant" par l'OMS 

Le nouveau variant B.1.1.529 du virus du COVID-19, détecté pour la première fois en Afrique australe, a été classé vendredi 26 novembre "préoccupant" par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), et baptisé "Omicron".

L'OMS estime qu'il faudra "quelques semaines" pour comprendre le niveau de transmissibilité et de virulence du nouveau variant, détecté en Afrique du Sud, au Malawi, en Israël sur une personne venue du Malawi, à Hong Kong et en Belgique.

Un "risque élevé à très élevé" pour l'Europe 

Le risque est "élevé à très élevé" que le nouveau variant se répande en Europe, a déclaré vendredi soir 26 novembre l'agence de santé de l'UE.

Dans un rapport d'évaluation des risques, le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) estime que "le niveau général de risque pour l'UE et l'EEE (Espace économique européen) associé au variant Omicron du SARS-CoV-2 est jugé élevé à très élevé".

L'Afrique australe de plus en plus isolée 

Les États-Unis, le Canada, l'Arabie saoudite, le Brésil et le Guatemala sont devenus les derniers pays vendredi 26 novembre à fermer leurs frontières à l'Afrique australe, où a été détecté le variant Omicron.

Des responsables de l'Union européenne, réunis en urgence, ont recommandé de suspendre les voyages en provenance de sept pays de la région d'Afrique australe : Botswana, Eswatini, Lesotho, Mozambique, Namibie, Afrique du Sud et Zimbabwe.

Plusieurs pays européens dont la France, l'Italie, les Pays-Bas, la Russie et la Suisse ont déjà interdit les vols en provenance d'Afrique du Sud et des pays voisins. Cette décision est "injustifiée", a regretté le ministre sud-africain de la Santé.

Chute des marchés mondiaux 

Un marché de Noël fermé dans la vieille ville de Prague, le 26 novembre 2021, alors que la République tchèque fait face à des records de contaminations.
AFP/VNA/CVN

Des actions au pétrole, les marchés mondiaux ont plongé vendredi 26 novembre, affolés par la découverte du nouveau variant qui fait peser le doute sur la trajectoire de l'économie mondiale.

Les cours du pétrole ont vécu leur pire journée en 17 mois, et les indices européens ont subi leurs pires séances depuis plus d'un an, la Bourse de New York enregistrant la plus forte chute du Dow Jones de l'année.

Report de la conférence ministérielle de l'OMC

L'Organisation mondiale du commerce a reporté à la dernière minute sa première conférence ministérielle depuis quatre ans face à l'apparition du variant Omicron, douchant les espoirs de relancer l'organisation très affaiblie.

Biden appelle le reste du monde à donner plus de vaccins 

Le président américain Joe Biden a estimé vendredi 26 novembre que l'apparition d'un nouveau variant du COVID-19 devait inciter le reste du monde à donner plus de vaccins aux pays plus pauvres.

"Les informations sur ce nouveau variant devraient rendre plus évident que jamais que cette pandémie ne prendra pas fin sans vaccinations au niveau mondial. Les États-Unis ont déjà donné plus de vaccins à d'autres pays que tous les autres pays additionnés. Il est temps que d'autres pays fassent autant que l'Amérique en termes de rapidité et de générosité", a dit le président américain dans un communiqué.

Moderna veut développer une dose de rappel spécifique 

Moderna a annoncé vendredi 26 novembre son intention de développer une dose de rappel spécifique pour le variant Omicron.

Pour l'Agence européenne des médicaments (EMA), il est "prématuré" de prévoir une adaptation des vaccins au variant Omicron.

La pilule anti-COVID de Merck efficace (FDA) 

Le comprimé anti-COVID développé par Merck est efficace dans le traitement du virus, a estimé l'Agence américaine du médicament (FDA) dans un rapport préliminaire, recommandant toutefois d'en exclure l'usage chez les femmes enceintes.

Durcissement des restrictions aux Pays-Bas 

Le Premier ministre néerlandais a annoncé un renforcement des restrictions sanitaires, à partir de dimanche, avec notamment la fermeture à 17h00 (16h00 GMT) des bars, restaurants et magasins non essentiels.

Antilles françaises : report de l'obligation vaccinale des soignants 

Une affiche du personel soignant déclare "Au revoir l'obligation" lors d'une manifestation contre l'obligation vaccinale, devant le CHU de Pointe-à-pitre en Guadeloupe, le 26 novembre 2021.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le gouvernement français a annoncé le report au 31 décembre de l'obligation vaccinale des soignants dans les Antilles françaises, à l'origine d'une crise sociale inédite et émaillée de violences depuis plusieurs jours.

Plus de 5,18 millions de morts 

La pandémie a fait au moins 5,18 millions de morts dans le monde depuis fin 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles, vendredi 26 novembre.

Les États-Unis sont le pays le plus endeuillé, avec 776.321 décès, devant le Brésil (613.957), l'Inde (467.468), le Mexique (293.449) et la Russie (270.292).

L'OMS estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au COVID-19, que le bilan de la pandémie dans le monde pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui calculé à partir des chiffres officiels.
 
AFP/VNA/CVN