Coronavirus : le point sur la pandémie dans le monde
13/01/2022 18:01
Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de COVID-19 dans le monde.

>>Coronavirus : le point sur la pandémie dans le monde
>>États-Unis : plus de 60 millions de cas de COVID-19
>>Coronavirus : le point sur la pandémie dans le monde
 

Garçon recevant une dose du vaccin Pfizer-BioNTech contre le COVID-19, à San Jose au Costa Rica, le 12 janvier. Photo : AFP/VNA/CVN


"Partygate" : les excuses de Boris Johnson 

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a reconnu mercredi 12 janvier devant les députés sa présence à une fête à Downing Street en plein confinement en 2020 et présenté ses "excuses", sans convaincre l'opposition qui demande sa démission.

OMS : Omicron "reste un virus dangereux" 

Le variant Omicron, qui se propage à un rythme que le monde n'a pas connu depuis le début de la pandémie de COVID-19, "reste un virus dangereux, en particulier pour ceux qui ne sont pas vaccinés", a mis en garde le patron de l'OMS mercredi 12 janvier.

États-Unis : de plus en plus de tests dans les écoles 

Les 
États-Unis vont accroître de 10 millions le nombre mensuel des tests de dépistage du COVID-19 à destination des écoles afin de les garder ouvertes, a annoncé la Maison Blanche, la vague de contaminations menaçant de rendre inéluctable un retour à l'enseignement à distance.

Tennis : jauge de 50% pour le public à l'Open d'Australie 

 


La capacité d'accueil du public à l'Open d'Australie de tennis sera limitée à 50% en raison d'une hausse du nombre de cas de COVID-19 et des hospitalisations dans la région de Melbourne, a annoncé jeudi 13 janvier le gouvernement de l'État de Victoria.

Danemark : une 4e dose de vaccin pour les plus vulnérables 

Frappé de plein fouet par la vague Omicron, le Danemark a annoncé mercredi 12 janvier proposer une quatrième dose de vaccin anti-COVID aux plus vulnérables, tout en levant certaines restrictions à la faveur d'une épidémie sous contrôle.

Au Québec, les droits de garde d'un père non-vacciné temporairement levés

Au Canada, un tribunal québécois a récemment suspendu temporairement les droits de garde d'enfant d'un père non-vacciné et "opposé aux mesures sanitaires". Cette décision du 23 décembre, révélée par le journal québécois le Devoir et que l'AFP a consultée, explique qu'il n'est pas dans le "meilleur intérêt (de l'enfant) d'avoir des contacts avec son père si celui-ci n'est pas vacciné et est opposé aux mesures sanitaires dans le contexte épidémiologique actuel".

Des Rwandais affirmant fuir la vaccination arrivent sur une île congolaise 

Une centaine de Rwandais sont arrivés ces derniers jours en République démocratique du Congo en affirmant fuir la vaccination contre le COVID-19, souvent obligatoire dans leur pays, a-t-on appris mercredi 12 janvier de sources locales.

Plus de 5,5 millions de morts 

La pandémie a fait au moins 5.503.347 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP mercredi 12 janvier à partir de sources officielles.

En valeur absolue, les 
États-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 843.624 morts, suivis par le Brésil (620.371), l'Inde (484.655) et la Russie (318.432).

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au COVID-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui officiellement recensé.

AFP/VNA/CVN