Couverture médiatique des SEA Games 31, le grand succès de la VNA
21/06/2022 08:02
L’Agence Vietnamienne d’Information a bien assumé son rôle de fournisseur d’informations lors des SEA Games 31 tenus au Vietnam du 12 au 23 mai. Ses journalistes étaient sur tous les fronts afin de couvrir ce plus grand événement sportif d’Asie du Sud-Est.

>>La presse nationale œuvre pour le développement du pays
>>Une mission économique de la Francophonie, une opération spéciale du Courrier du Vietnam

Un journaliste de la VNA (droite) réalise un bulletin télévisé sur une compétition d’échecs aux SEA Games 31. Photo : VNA/CVN

"Les informations sur les 31es Jeux d’Asie du Sud-Est (SEA Games 31) de l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA) ont reflété de manière vivante et rapide cet événement sportif le plus important de la région, en conformité avec l’esprit +Pour une Asie du Sud-Est plus forte+", a affirmé la directrice générale de la VNA, Vu Viêt Trang, à propos de “la campagne des SEA Games 31” déployée par l’agence.

"Nous nous sommes lancés dans la production des informations très tôt, bien avant que la première compétition ne se tienne. En tant qu’agence de presse hôte, nous avons élaboré un plan concret, mobilisé nos reporters à Hanoï et dans les localités où les compétitions sportives se déroulaient", a-t-elle poursuivi.

Une page d’information spéciale

Grâce à un programme d’information minutieusement planifié, un agencement raisonnable des ressources humaines et une claire répartition des tâches, la VNA a envoyé ses journalistes sur tous les fronts pour couvrir de manière rapide et complète toutes les activités des SEA Games 31 qui ont eu lieu à Hanoï et dans 11 localités du Nord. Elle a sorti des milliers de produits journalistiques et de photos, aussi bien pour la presse écrite, audiovisuelle que numérique.

Les articles en diverses langues ont efficacement contribué à la mise en œuvre des missions de l’information pour l’étranger, montrant la détermination du Vietnam - pays hôte -  et des autres pays membres de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) dans l’organisation et la participation aux SEA Games 31, et promouvant un Vietnam toujours prêt à accueillir les amis internationaux.

La directrice générale Vu Viêt Trang (3e à gauche) inaugure la page spéciale sur les SEA Games 31 de la VNA, le 4 mai à Hamoï. Photo : VNA/CVN

"En particulier, l’Agence a créé un site web bilingue (vietnamien-anglais) consacré spécialement à ce plus grand événement sportif régional. Cette page d’informations a fourni des nouvelles officielles, précises et continuellement mises à jour sous différentes formes telles que textes, photos, vidéos, infographies… Avec une interface moderne et hautement interactive, cette page a attiré un nombre impressionnant de visiteurs. Du 4 au 26 mai, il y a eu plus de 1,5 million de vues, plus de 970.000 visites de 131 pays, a précisé Vu Viêt Trang. En tant que membre de l’Organisation des agences de presse d’Asie-Pacifique (OANA), la VNA a également fourni aux membres ses informations sur les SEA Games pour que celles-ci soient diffusées non seulement au niveau national mais aussi largement au niveau régional et mondial. De nombreux partenaires étrangers ont hautement apprécié la qualité des informations de la VNA en termes de contenus et d’images. Ils les ont utilisées comme sources officielles en abordant cet événement".

Des jours inoubliables

Les compétitions sportives sont terminées, mais les souvenirs de ces journées de travail efficaces restent encore vivantes chez les journalistes de l’agence. "Nous avons bien collaboré avec les autres services membres de la VNA pour produire plus de 750 articles, fournissant une quantité d’informations riches en contenus, permettant à la VNA d’affirmer son rôle d’agence de presse hôte de ce plus grand événement sportif régional", a partagé Nguyên Thi Su, chef du Service des informations domestiques.

Nam Thái, un jeune journaliste sportif, a avoué avoir toujours en tête les impressions fortes lors du suivi des compétitions à Hanoï. Les SEA Games 31 lui ont offert des expériences inédites, une occasion pour progresser professionnellement. "Plus de 70 articles, c’est un exploit pour moi !", s’est-il réjoui.

À Quang Ninh, où se sont déroulées sept des 40 disciplines, les reporters de la VNA ont eu un agenda de travail des plus chargés. "Certaines journées, ils ont dû quitter leur domicile à 05h00 du matin et revenir à 21h00, tout en continuant de bosser tard. Thanh Vân et Duc Hiêu ont accepté de mettre leurs familles de côté pour se concentrer sur leur travail. Duc Hiêu a bien rempli sa mission dans différents types d’informations, en particulier les bulletins télévisés", a informé Van Duc, chef du Bureau de représentation de la VNA à Quang Ninh.

Un moment fort de la Vietnamienne Bùi Thi Nguyên, qui arrive en tête pour remporter la médaille d’or 100 m haies femmes, le 16 mai au stade de My Dinh, à Hanoï, immortalisé par le photo-reporter Huy Hùng. Photo : VNA/CVN

Le poids des mots, le choc des photos

Aux SEA Games 31, pour la première fois, la VNA a assumé le rôle de fournisseur principal des photos. Ses images sur ces Jeux étaient présentes presque un peu partout : que ce soit sur le site web du comité d’organisation des SEA Games 31, sur différentes chaînes télévisées ou même sur les panneaux électroniques...

La VNA a également coopéré avec le sous-Comité d’information et de communication des SEA Games 31 pour organiser avec succès l’exposition "Aspiration à la victoire" avec plus de 500 clichés grand format (60 x 90 cm) retraçant des moments forts des éditions précédentes des SEA Games.

Pour le Service de la photographie de la VNA, la campagne de communication sur les 31es Jeux d’Asie du Sud-Est était sa plus importante de l’année. Une cinquantaine de ses reporters-photographes ont été mobilisés. "Juste cinq jours avant la première compétition, nous avons suivi un cours de formation rapide sur la photographie sportive avec des séances pratiques dans les endroits où les équipes s’entraînaient ou lors du tournoi d’athlétisme pré-SEA Games", a raconté Nhât Anh, du Service de la photographie.

Pendant ces 12 "jours de pointe" (du 12 au 23 mai), environ 600-700 photos ont été diffusées chaque jour. Le pic était le 19 mai, avec près de 930. "Après ces semaines de travail, toute notre fatigue s’est effacée en apprenant que le Vietnam avait pris la première place du classement par nations avec 205 médailles d’or. L’équipe de photojournalistes de la VNA a accompli avec brio sa mission avec plus de 8.000 clichés diffusés", s’est-il rappelé.

Le photo-reporter Trung Kiên (gauche) lors d’un match pendant les SEA Games 31. Photo : VNA/CVN

Trung Kiên était parmi les photo-reporters de la VNA envoyés dans les stades de football. Il a pris en charge des matchs des équipes masculines disputés dans la province de Phú Tho. "J’étais posté dans les coins des tribunes A et D, avec un zoom 200 mm-400 mm. Lors du match Vietnam - Indonésie, tenu le 6 mai, il a plu vers la moitié de la seconde mi-temps, ce qui a gêné énormément mes prises de vue. Avec d’autres collègues, nous avons utilisé des imperméables spéciaux pour protéger notre matériel et réussi à nous débrouiller afin que le travail se poursuive", s’est-il souvenu. 

Aux SEA Games 31, les reporters-photographes de la VNA ont dû se charger d’un volume de travail colossal. "Lors des matchs de football, les images devaient être envoyées immédiatement à la Rédaction pour les diffuser rapidement. L’équipe sur place était déterminée à travailler le mieux possible pour le prestige de la VNA. La coordination et l’entraide de nos collègues au siège de la VNA ont soutenu énormément les reporters travaillant sur le terrain", a confié Huy Hùng, du Service de la photographie.

"Nous avons travaillé sans relâche afin que nos informations soient largement diffusées, pour une Asie du Sud-Est plus forte, et pour un Vietnam amical et développé. Nous avons passé des jours marqués par la pression et la fatigue, mais finalement remplis de joie et de souvenirs inoubliables !", a souligné la directrice générale de la VNA, Vu Viêt Trang. 


Des agences de presse étrangères parlent de la VNA

* Khampheuy Philapha, directeur général de la KPL (Laos) : "Nous utilisons les informations de la VNA comme source principale sur ce plus grand événement sportif en Asie du Sud-Est. Des dizaines d’articles et de photos ont été publiés et partagés sur les plateformes de KPL".

* Hun Yuthkun, directeur général adjoint de l’AKP (Cambodge) : "La VNA a fait un très bon travail d’arrangement de ses reporters et photo-reporters dans les lieux de compétitions des SEA Games 31. J’apprécie la transmission des informations et des images via sa page spéciale http://seagames.vnanet.vn. qui a été réalisée rapidement pour les partager à la presse nationale et étrangère".

* Khaidzir Md Yunus, rédacteur en chef de BERNAMA (Malaisie) : "La VNA a soigneusement préparé cette couverture médiatique. Son initiative de fournir les informations sur les SEA Games 31 sur un site web spécial, bien conçu et investi, a contribué à donner un aperçu de cet événement sportif aux lecteurs internationaux".
 

      
Linh Thao/CVN