COVID-19 : la BAD prête à aider le Vietnam
25/03/2020 19:35
La Banque asiatique de développement (BAD) est prête à accorder des aides opportunes et flexibles au gouvernement vietnamien pour faire face à la pandémie de coronavirus (COVID-19).

>>COVID-19 : réponse massive à l’appel du Front de la Patrie du Vietnam
>>Vinpearl exprime sa gratitude envers le personnel soignant
>>Coca-Cola Vietnam soutient la prévention et la lutte contre le COVID-19

La BAD s’est félicitée des actions du gouvernement vietnamien dans la prévention et la lutte contre le COVID-19.
Photo : VNA/CVN

"La Banque asiatique de développement (BAD) est prête à fournir des soutiens financiers et des conseils  politiques afin d’aider le gouvernement vietnamien à contenir la propagation du COVID-19, a déclaré son président Masatsugu Asakawa. Nous examinerons toutes les solutions, y compris le décaissement rapide d’assistances budgétaires, l’accélération du décaissement des prêts, pour que tous puissent être approuvés rapidement et décaissés à temps".

M. Asakawa a discuté, le 20 mars, des options d’assistance de la BAD avec le ministre vietnamien des Finances, Dinh Tiên Dung, et le 24 mars avec le gouverneur de la Banque d’État, Lê Minh Hung.


La BAD s'est engagée à s’orienter vers une Asie-Pacifique prospère, résiliente et durable, tout en poursuivant ses efforts pour éradiquer l'extrême pauvreté.

Créée en 1966, elle compte 68 membres, dont 49 de la région.
 
Le président de la BAD s’est félicité des actions rapides et efficaces du gouvernement vietnamien pour faire face à la pandémie. Il a également salué la volonté du gouvernement de maintenir la stabilité économique, la croissance à moyen et  long termes, notamment en augmentant les investissements publics et en renforçant la sécurité sociale en faveur des familles pauvres et vulnérables. 

Cette institution financière a annoncé qu’elle va débloquer 6,5 milliards d’USD pour répondre aux besoins immédiats des pays membres en développement qui combattent la pandémie.

M. Asakawa a déclaré que la BAD fournirait un soutien supplémentaire si nécessaire.

Hoàng Phuong/CVN