COVID-19 : Les visiteurs étrangers confiants en les mesures prises par Hanoï
23/03/2020 15:56
À cause des évolutions complexes de l’épidémie de COVID-19, le tourisme de Hanoï comme bien d’autres secteurs économiques sont gravement touchés. Le secteur applique des mesures draconiennes pour garantir la sécurité des visiteurs et gagne ainsi leur confiance.

>>COVID-19 : assurer la sécurité des touristes et préserver l’image des destinations du Vietnam
>>Coronavirus : à Hanoï, la "rue des Occidentaux" fait le gros dos

Des touristes étrangers s’habituent peu à peu au port des masques de protection. Photo : Minh Quyêt/VNA/CVN

Ces derniers jours, le nombre de touristes à Hanoï est bien modeste. Les 17 premiers jours du mois de mars, 83.111 arrivées de touristes étrangers ont été recensés, soit une baisse de 68,5% en glissement annuel. Depuis le 18 mars, le Vietnam a arrêté provisoirement la délivrance de visa d'un mois aux étrangers. Pourtant, la capitale recense encore des milliers de visiteurs étrangers.

Malgré la fermeture des sites de la capitale, il y a encore de petits groupes de touristes errant dans la rue avec des masques antibactériens délivrés par le personnel des agences de voyage, des hôtels. En plus, ces derniers les sensibilisent à nettoyer leurs mains avec du gel hydro-alcoolique.

Avec la devise ''Chaque touriste a besoin d’être en toute sécurité au Vietnam'', le club de voyage UNESCO a déclenché un mouvement de  dons pour acheter des masques à distribuer gratuitement aux visiteurs dans les sites de la capitale. Selon le président dudit club Truong Quôc Hung, le fait de garantir la sécurité des visiteurs est de la responsabilité des professionnels du secteur  pour gagner  la confiance  des touristes, et ainsi instaurer l'image d’une destination amicale et sûre.

À côté de la préparation des masques et gels hydro-alcooliques, plusieurs hôtels ont invité des médecins à surveiller la santé des visiteurs, leur fournissent des informations sur l’épidémie pour qu’ils évitent de fréquenter les lieux à hauts risques, ont baissé les tarifs des chambres....

VNA/CVN