Cyclisme : la plupart des équipes confinées aux Émirats pourront rentrer dans leur pays
01/03/2020 17:07
Fin du confinement en vue : la plupart des coureurs du Tour des Émirats (UAE Tour), reclus depuis jeudi soir 27 février dans leur hôtel d'Abou Dhabi, vont pouvoir quitter l'émirat après la confirmation des tests négatifs au coronavirus, a-t-on appris samedi 29 février de sources concordantes.

>>UAE Tour : Pogacar vainqueur d'un souffle au sommet
>>UAE Tour : Adam Yates fait forte impression à Dubaï

L'Espagnol Alejandro Valverde avant le départ de la 2e étape du Tour des Emirats arabes unis, le 24 février à Hatta. Photo : AFP/VNA/CVN

"Plaisir de rentrer chez soi après plusieurs jours passés à l'hôtel", a réagi sur son compte Twitter le champion du monde 2018, l'Espagnol Alejandro Valverde, l'un des coureurs de grande notoriété de l'épreuve qui présentait aussi le Britannique Chris Froome, quadruple vainqueur du Tour de France.

"Nous allons bien et bientôt nous nous envolerons pour l'Espagne", a ajouté Valverde à propos de la fin de ce confinement de deux journées.

Selon les témoignages de plusieurs journalistes présents sur place, qui faisaient état samedi soir 29 février d'une certaine confusion, la totalité des équipes n'a pas eu toutefois le feu vert pour rentrer. Trois d'entre elles seraient concernées.

L'ensemble des 133 coureurs encore en lice et les membres de la caravane, bloqués dans deux hôtels en mesure de quarantaine, ont subi des tests après l'annonce de deux cas positifs au COVID-19 concernant "deux membres du personnel italien de l'une des équipes participant à l'épreuve", selon le communiqué de l'organisation.

Dans un communiqué diffusé samedi 29 février sur la situation sanitaire aux Mondiaux piste de Berlin "en lien avec l’épidémie liée au nouveau coronavirus", l'Union cycliste internationale (UCI) a évoqué une suspicion en parlant de "deux membres de l’encadrement (...) initialement suspectés de coronavirus".

Aucune information officielle n'était disponible du côté des organisateurs sur les dispositifs du rapatriement en fonction des possibilités de transport aérien.

Des journalistes concernés ont fait état d'un retour obligatoire dans le pays d'origine, une fois obtenue l'attestation de négativité au coronavirus, ce qui pourrait représenter un obstacle pour les coureurs non-européens dont beaucoup résident pendant la saison dans le sud de la France ou dans la région de Gerone en Espagne.

Les deux dernières étapes de l'UAE Tour ont été annulées et le classement arrêté au soir de la 5e étape sur la victoire du Britannique Adam Yates.

AFP/VNA/CVN