De la lutte dans la boue
10/01/2021 10:10
J’ai participé à la fête de lutte dans la boue du village de Vân, district de Viêt Yên, province de Bac Giang, à 80 km au nord-est de Hanoï.

>>Voyage à Bac Giang dans la saison des fruits sucrés
>>Bac Giang : pagode, chant et alcool

Mise en jeu officielle.

Les villageois y participent pour célébrer une histoire ancienne : la victoire de deux frères Truong Hông et Truong Hát sur les démons des marais, autour du VIe siècle.

Cette fête, appelée Khánh Ha, se déroule du 12e  au 14e  jour du 4e mois lunaire (qui tombe généralement au mois de mai solaire). Deux équipes de huit hommes célibataires du village s’affrontent pour porter une balle dans la fosse de l’équipe adverse. Cette balle, faite en bois très dur de jacquier, pèse 25 kg pour un diamètre de 45 cm. Elle est conservée dans une salle du temple entre chaque édition de cette fête traditionnelle.

Le matin de la fête, les femmes ont transporté l’eau de la rivière pour remplir une cour de 200 m², où les deux équipes doivent s’affronter. Un trou de 80 cm de profondeur et de 50 cm de largeur est creusé à chaque extrémité du "champ de bataille" pour servir de puits comme embut. Un membre de chaque équipe combat pour déterminer qui obtient la balle en premier. Le match dure deux heures en quatre temps.

À chaque angle du terrain, un baril d’eau permet aux joueurs de venir s’éponger le visage englué de boue. À chaque mi-temps, les enfants envahissent le terrain pour combattre comme leurs aînés. En fin de match, une cérémonie et un repas clôturent cette journée absolument incroyable. Si cette fête vous intrigue et si vous voulez la voir pour y croire, rendez-vous en mai 2021 !


Texte : Gilbert MARTIN-GUILLOU - Hervé Fayet/CVN
Photos : Gilbert MARTIN-GUILLOU /CVN