Compétitivité
Des dépenses non officielles des entreprises ramenées à 41%
04/05/2022 11:15
Selon le rapport de l'enquête sur l'Indice de compétitivité provinciale (PCI) 2021, les dépenses non officielles des entreprises ont été ramenées à 41%.

>>Bac Giang cherche à améliorer son indice de compétitivité provinciale
>>Binh Duong crée un centre de soutien aux entreprises
>>Soutien aux entreprises dans la période post-COVID-19
>>Publication du rapport 2019 sur l’indice de compétitivité au niveau provincial 

Les dépenses non officielles des entreprises ont diminué. Photo : VNA/CVN

Il s’agit de l’un des points marquants de ce rapport d'enquête mené sur la base des opinions de près de 12.000 entreprises, récemment rendu public par la Chambre du Commerce et de l'Industrie du Vietnam (VCCI).

Selon Dâu Anh Tuân, chef du Département juridique de la VCCI, c'est le chiffre le plus impressionnant car malgré la situation épidémique très grave, les indices moyens sont toujours plus élevés qu'en 2020. Ce chiffre montre également que les provinces ont fait de grands efforts pour promouvoir la réforme et créer un climat des affaires favorable aux entreprises.

Cela confirme également que le climat des affaires en 2021 dans de nombreux domaines s'est considérablement amélioré, que la tendance réformatrice est très forte et que les dépenses non officielles dont se plaignent souvent les entreprises ont continué à diminuer.

Dâu Anh Tuân, chef du Département juridique de la VCCI. Photo : Pham Kiên/VNA/CVN
Cela démontre aussi l'efficacité du travail anti-corruption du Parti et de l'État ainsi que les efforts de réforme administrative du niveau central au niveau local. Avec cet élan, le climat des affaires au Vietnam sera encore amélioré et les coûts informels continueront à être réduits dans les mois et années à venir, a-t-il souligné.

Dans ce rapport, Quang Ninh (Nord-Est) demeure pour la 5e année consécutive la province la plus compétitive du pays, a-t-il indiqué, ajoutant que cette localité est à la pointe des initiatives visant à améliorer le climat des affaires, et fait de grands efforts pour mobiliser des investissements privés dans ses infrastructures.

Ce rapport montre également que certaines procédures administratives causent encore des difficultés aux entreprises, notamment dans les domaines fiscaux, du foncier, des assurances sociales et de la construction, a-t-il fait savoir. Dâu Anh Tuân a appelé à favoriser davantage les activités des investisseurs en réformant plus encore les procédures administratives précises en vue d’améliorer l’indice de compétitivité.

VNA/CVN