Des octrois de crédits sélectifs pour 2022
19/01/2022 11:55
La Banque d’État du Vietnam continue en 2022 à favoriser l’afflux de fonds dans les affaires commerciales et de production.

>>Des pistes pour dynamiser le développement des banques intelligentes
>>Les banques dans la course au relèvement du capital statutaire
>>Gouverneur de la Banque d'État : assurer la sécurité du système des organisations de crédit

"En 2021, la Banque d’État du Vietnam (BEV) a mis en place de nombreuses mesures pour venir en aide aux entreprises durement impactées par la crise sanitaire : report du paiement des crédits, réduction du taux d’intérêt, etc. En conséquence, les établissements de crédit ont offert des prêts à taux d'intérêt préférentiels", a dit le vice-gouverneur de la BEV, Dào Minh Tu.

La réduction des taux d'intérêt des prêts a été une mesure importante prise dans le contexte de la crise économique résultant de l’épidémie de COVID-19.
Photo : VNA/CVN

La BEV a décidé dans une circulaire datée de septembre 2021 de prolonger de six mois la restructuration de la dette, renforçant son dispositif de soutien aux entreprises touchées par la crise du nouveau coronavirus. La circulaire N°14/2021/TT-NHNN modifie et complète certaines dispositions de la circulaire N°01/2020/TT-NHNN du gouverneur de la BEV datant du 13 mars 2020 réglementant le rééchelonnement, l’annulation, la réduction des intérêts et frais ainsi que le maintien des catégories des prêts par les organismes de crédit et les succursales des banques étrangères en faveur de leurs clients affectés par le COVID-19.

La BEV a indiqué que ces mesures concernent : la dette générée avant le 1er août 2021 issue des activités de crédit et de crédit-bail ; le remboursement du principal et le paiement des intérêts générés du 23 janvier 2020 au 30 juin 2022 ; le solde impayé de la dette faisant l’objet d’un rééchelonnement des remboursements à condition que celle-ci ne soit pas arrivée à échéance 10 jours à compter de la date d’échéance du paiement.

Des secteurs prioritaires

Les crédits sont pour l’essentiel accordés aux filières et projets prioritaires que sont la restructuration agricole, le développement de l’aquaculture, l’industrie auxiliaire, les entreprises d’export...  Photo : VNA/CVN

Depuis le début de l'épidémie de COVID-19 en mars 2020, la BEV a réduit trois fois son taux d'intérêt directeur, pour une réduction totale de 1,5 à 2%. Il s'agit d'une forte réduction par rapport à d'autres pays dans la région. En outre, la BEV a également demandé aux organisations de crédit de réduire le taux d'intérêt des anciens et des nouveaux prêts. Jusqu'à présent, les organisations de crédit ont réduit le taux d'intérêt pour un montant total de 37.500 milliards de dôngs. Elles ont aussi restructuré le délai de remboursement des dettes pour 780.000 clients équivalent à un montant total de 300.000 milliards de dôngs.

Fin 2021, la croissance du crédit a atteint 13% par rapport à la fin de 2020.  Les crédits sont pour l’essentiel accordés aux filières et projets prioritaires que sont la restructuration agricole, le développement de l’aquaculture, l’industrie auxiliaire, les entreprises d’export, de hautes technologies et les PME "Pour 2022, la BEV se penchera sur l’amélioration de la qualité du crédit et sur le contrôle de l’octroi du crédit dans les secteurs exposés aux risques", selon le vice-gouverneur Dào Minh Tu. La BEV a ainsi averti les banques de la nécessité de limiter l’octroi de crédits aux projets relatifs à l’immobilier, au marché boursier, aux projets d’ouvrages de communications réalisés par convention BOT (Bâtir - Opérer - Transférer) et BT (Bâtir - Transférer), à l’achat des obligations d’entreprises.

Thê Linh/CVN