Développement des infrastructures pour l'aquaculture marine
24/10/2021 15:34
Le vice-Premier ministre Lê Van Thành a signé la décision N°1664/QD-TTg approuvant le "Projet de développement de l'aquaculture marine à l'horizon 2030, avec vision à l'horizon 2045".

>>Un plan de développement pour réaliser le fort potentiel du pays
>>Le Vietnam promeut le développement durable de la mariculture
 

Le projet approuvé vise à créer 280.000 ha de zone d'élevage d'ici 2025. 
Photo : VNA/CVN   


L'objectif global du projet est de faire de l'aquaculture marine une industrie de production à grande échelle, industrielle, synchrone, sûre, efficace et durable protégeant l'environnement écologique, de fournir des produits de marque répondant aux besoins des marchés nationaux et d'exportation, de créer des emplois, d'améliorer les conditions socio-économiques, d'augmenter les revenus des communautés côtières, de contribuer à la protection de la sécurité et à la défense de la mer et des îles.

Le programme fixe comme objectif d'ici 2025 que la zone d'élevage atteindra 280.000 ha, le volume des cages, 10 millions de m3, la production, 850.000 tonnes, le chiffre d'affaires à l'exportation de 0,8 à un milliard d'USD, puis de 1,8 à 2 milliards d'USD en 2030. Dans la vision jusqu'en 2045, l'aquaculture marine du pays atteindra un niveau avancé avec des méthodes de gestion modernes. Les exportations atteindront plus de 4 milliards d'USD.

Le  projet vise à développer de manière synchrone le système d'infrastructures pour l'aquaculture marine. Plus précisément, des infrastructures techniques modernes seront investies, des flottes de services logistiques et des zones d'élevage marin au large des provinces côtières clés seront créés.

En ce qui concerne le développement de l'aquaculture marine côtière, la priorité est donnée au développement de l'aquaculture des produits ayant des marchés de consommation et des avantages compétitifs, à l’application des méthodes d'agriculture industrielle, multi-espèces adaptées à chaque région écologique et associées à la protection, au développement des ressources et à la gestion des zones côtières.

Pour les villes et provinces de Quang Ninh à Ninh Binh, le projet concentre sur la poursuite à construire la région de Hai Phong - Quang Ninh pour devenir un centre d'agriculture marine, un centre de pêche majeur associé à la conservation marine et au tourisme national et créer des zones de production concentrée de variétés de mollusques pour répondre à la demande de ces produits pour la région et du pays.

Pour les provinces et villes de Thanh Hoa à Binh Thuân, développer l'aquaculture marine en association avec les services de transformation et de logistique des produits de la mer, la production de poissons marins, d'algues, construire et exploiter un modèle de cogestion dans la gestion et l'exploitation efficaces et durables des variétés de homard.

Quant aux provinces et villes de Bà Ria - Vung Tàu à Kiên Giang, le projet a souligné la liaison harmonieuse de l'agriculture marine aux services, l'écotourisme marin, le pétrole et le gaz, l'énergie éolienne et le développement de l'industrie de transformation.

Le projet indique clairement la forme des zones d'aquiculture en haute mer dans des provinces et des villes clés telles que Quang Ninh, Hai Phong, Quang Ngai, Phu Yên, Khanh Hoà, Ninh Thuân, Binh Thuân, Bà Ria - Vung Tàu, Cà Mau, Kiên Giang et dans quelques localités ayant des conditions naturelles favorables.

VNA/CVN