États-Unis
Distribution nationale de vaccin contre la variole du singe pour freiner le virus
29/06/2022 22:52
La Maison Blanche a annoncé mardi 28 juin qu'elle commencerait à distribuer dans le pays des doses de vaccin contre la variole du singe afin de lutter contre la propagation du virus, en se concentrant sur les personnes les plus à risque et les zones comptant le plus grand nombre de cas.

>>Variole du singe : 21 cas aux États-Unis, plus de 700 dans le monde
>>Moderna effectue des essais précliniques des vaccins contre la variole du singe
>>Les États-Unis veulent vacciner les cas contacts contre la variole du singe

Depuis que le premier cas de variole du singe a été confirmé aux États-Unis le 18 mai, ils étaient au nombre de 306 en date de mardi 28 juin dans 28 États.
Photo : Reuters/VNA/CVN

Le ministère de la Santé et des Services sociaux va envoyer immédiatement 56.000 doses du vaccin Jynneos dans les zones à forte transmission et 240.000 doses de plus seront distribuées au fil des prochaines semaines, avec davantage à venir cet été et cet automne.

La Maison Blanche a précisé qu'au total 1,6 million de doses supplémentaires combinées seraient disponibles ces prochains mois. Les États comptant le plus grand nombre de cas de variole du singe sont la Californie, New York, l'Illinois et la Floride, ainsi que Washington D.C., selon le dernier décompte des Centres de prévention et de contrôle des maladies (CDC).

"Nous recommandons que les vaccins soient administrés à la fois aux personnes dont on sait qu'elles ont été exposées à la variole du singe et été contactées par la santé publique et à celles qui ont été récemment exposées au virus", a déclaré la directrice des CDC, Rochelle Walensky.

Depuis que le premier cas de variole du singe a été confirmé aux États-Unis le 18 mai, ils étaient au nombre de 306 en date de mardi 28 juin dans 28 États, selon les dernières données des CDC.

Xinhua/VNA/CVN