Président de la VCCI
EVFTA: Occasion en or de promouvoir les chaînes de valeur mondiale
13/02/2020 15:15
L'approbation de l’accord de libre-échange entre l’Union européenne (UE) et le Vietnam (EVFTA) par le Parlement européen (PE) mercredi 12 février, ouvre une occasion en or de promouvoir la mutation des chaînes de valeur mondiales, selon Vu Tiên Lôc, président de la Chambre de Commerce et d'Industrie du Vietnam.

>>Ministre allemand de l’Économie : L'EVFTA ouvre d'énormes opportunités aux entreprises européennes
>>Le Parlement européen approuve deux accords avec le Vietnam

Le président de la Chambre de Commerce et d'Industrie du Vietnam, Vu Tiên Lôc.
Photo : VNA/CVN
Vu Tiên Lôc, président de la Chambre de Commerce et d'Industrie du Vietnam (VCCI en abréviation anglaise) a affirmé que la ratification de l'EVFTA maquait une nouvelle étape du processus de réforme et d'intégration de l'économie vietnamienne.

''Avec la ratification de cet accord, l'Union européenne, un marché exigeant aux normes les plus élevées au monde, a officiellement reconnu les efforts dans la réforme, la construction d'une institution d'économie de marché et le développement durable du Vietnam, ainsi que la détermination de l’UE à renforcer sa coopération avec le Vietnam", a reconnu Vu Tiên Lôc.

Selon Vu Tiên Lôc, avec la participation de partenaires européens, le Vietnam espère une augmentation de la valeur ajoutée et du contenu technologique dans les étapes de production au Vietnam...

En outre, les efforts pour atteindre les normes internationales en matière de gouvernance nationale et de gouvernance d'entreprise, du travail, de l'environnement... créeront également de nouvelles sources d'énergie pour la stratégie de développement durable du Vietnam.

L’accord de libre-échange entre l’UE et le Vietnam devra donner un grand élan aux exportations vietnamiennes, aidant le pays à diversifier ses marchés à l’export.

En vertu de cet accord, l'UE éliminera immédiatement les taxes sur 86% des exportations et 99% au cours des sept prochaines années. Et le Vietnam réduira les droits de douane à 48,5% de ses importations du bloc pour la première année, puis à 91,8% après sept ans.

Ces accords devront en outre aider le Vietnam à améliorer ses mécanismes, institutions et son climat des affaires, favorisant les investissements européens sur son sol.
 
VNA/CVN