Faire de Quy Nhon une technopole
06/08/2022 09:01
Rendez-vous de nombreux chercheurs de premier plan mondial et dotée de ressources synergiques des entreprises, la ville de Quy Nhon dispose de conditions favorables pour devenir un centre international de recherche scientifique et technologique.

>>Rendez-vous à Quy Nhon pour aviver la flamme scientifique
>>"C’est dans la poussière que vous trouverez des diamants"
>>Les sciences fondamentales : levier du développement
 

Au Centre de découverte scientifique et d’innovation à Quy Nhon.
Photo : VNA/CVN


Présentant de nombreux atouts en termes de localisation, de politiques, d’investissement et encourageant le développement des sciences et technologies ainsi que de l’innovation, la ville de Quy Nhon, chef-lieu de la province de Binh Dinh (Centre), est une destination de choix pour les scientifiques nationaux et internationaux. De nombreuses unités de recherche y ont été établies telles que le Centre international de science et d’éducation interdisciplinaires (ICISE), le Centre de découverte scientifique et d’innovation, le Parc d’innovation technologique (TMA Binh Dinh IT Park). L’ICISE a accueilli jusqu’à présent plus de 5.000 scientifiques de renommée mondiale pour la recherche et l’échange professionnel, dont plusieurs Prix Nobel.

En mai 2019, la province de Binh Dinh, le groupe vietnamien FPT et des scientifiques ont discuté du projet de création d’un centre d’intelligence artificielle (IA) à Quy Nhon. Ce dernier sera le noyau de la formation numérique et développera des produits d’IA dans le littoral du Centre.

Cette province souhaite également construire un écosystème de startups d’innovation dynamique et efficace, établissant un réseau de consultants afin de promouvoir l’esprit d’entrepreneuriat et d’innovation chez les jeunes.

Améliorer la qualité des ressources humaines

En mai 2021, le Comité populaire de Binh Dinh a signé avec McKinsey & Company et le groupe FPT un accord visant à élaborer une planification provinciale dans le but de devenir un centre économique du littoral du Centre. Sont prévus un centre de recherche et de développement pour l’IA de premier rang en Asie du Sud-Est et un centre de sciences expérimentales des dernières technologies.
 

Parc d’innovation technologique à Quy Nhon, province de Binh Dinh (Centre).
Photo : CTV/CVN


L’aspiration à faire de la ville de Quy Nhon un centre de recherche scientifique et technologique n’est pas seulement un plan sur papier mais est "concrétisée" jour après jour grâce aux efforts des autorités locales, scientifiques et entreprises.

Le Dr. Nguyên Huu Lê, directeur général de TMA Solutions Company, a apprécié le choix de Quy Nhon pour développer un centre de recherche scientifique et technologique d’envergure régionale et mondiale : "J’espère que de nombreuses entreprises vietnamiennes et étrangères investiront dans le développement d’une série de centres de technologies de l’information, de science des données à Quy Nhon, ce qui en fera un centre de recherche de premier plan dans la région".

TMA Solutions Company a coopéré avec le Département de mathématiques et de statistiques de l’Université de Quy Nhon pour accueillir des étudiants en stage. Ces derniers deviennent ensuite des employés clés de cette compagnie. En outre, cette dernière collabore avec de nombreuses universités dans le Centre pour déployer des programmes de formation d’étudiants pour répondre aux futurs besoins en ressources humaines de haute qualité.

Un centre de formation en mathématiques

Lors d’une visite de travail à Binh Dinh le 2 avril dernier, le Pr. Ngô Bao Châu, directeur scientifique de l’Institut vietnamien d’études avancées en mathématiques (VIASM), a souligné que Quy Nhon disposait de vraies conditions favorables pour le développement de la recherche scientifique, en particulier des mathématiques appliquées. Cette ville est également l’un des trois principaux centres de formation et de recherche en mathématiques du pays.

Le Festival ouvert de mathématiques - MOD 2022 a été organisé en avril dernier par VIASM, en collaboration avec le Service de l’éducation et de la formation de la province de Binh Dinh et l’Université de Quy Nhon. Cet événement est le point culminant du programme clé national sur les mathématiques pour la période 2021-2030, a fait savoir Lê Minh Hà, Pdg de VIASM.

Ce programme prévoit la création du Département de mathématiques et de statistiques de l’Université de Quy Nhon pour en faire l’un des trois centres mathématiques de la région et jouer un rôle central dans la recherche, l’application et la promotion des mathématiques. D’après le Dr. Dô Ngoc My, recteur de l’Université de Quy Nhon, les mathématiques contribueront à résoudre des problèmes pratiques aux niveaux macro et micro, reliant les disciplines scientifiques, créant un pont pour trancher les questions de ressources humaines pour la localité et les entreprises.

"Profitant des atouts dans la formation pédagogique et les sciences fondamentales, nous souhaitons un développement durable du secteur. Exploiter la connexion des sciences fondamentales comme les mathématiques créera une bonne base pour des applications dans de nombreux domaines tels que la transformation numérique, les technologies de l’information, la science des données, l’intelligence artificielle", a partagé le Dr. Dô Ngoc My.

Contribuant à investir dans la future génération de scientifiques, le groupe Hung Thinh a coopéré avec l’Université nationale de Hô Chi Minh-Ville et l’Université de Quy Nhon pour attribuer début avril 16 bourses (20 millions de dôngs chacune) à de bons étudiants de mathématiques dans le cadre du programme "Incubation des talents mathématiques et d’intelligence artificielle". Doté d’un budget annuel de 5 milliards de dôngs, ce programme dure cinq ans, de 2022 à fin 2026.

Avec la détermination des autorités locales, Quy Nhon rassemble les ressources de grandes entreprises telles que les groupes Hung Thinh, FPT, TMA Corporation... et la participation d’experts et de scientifiques nationaux et internationaux de premier rang. Cette ville côtière a non seulement le potentiel de devenir une destination de premier plan en Asie, mais ambitionne aussi de devenir un centre scientifique de renommée mondiale.

Quê Anh - Truong Thinh/CVN