Hanoï : Ba Vi booste son tourisme vert
01/07/2022 11:31
En vue de développer un tourisme vert et sûr, le district de Ba Vi, Hanoï, met à son avantage ses potentialités naturelles et humaines afin de devenir une destination incontournable du Nord du Vietnam.

>>Hanoï s’efforce de diversifier ses produits touristiques
>>Le tourisme de Hanoï reprend des couleurs

Un coin de l'Ao Vua, un site touristique connu de Ba Vi, Hanoï.
Photo : BDT/CVN

Situé à environ 50 km de la capitale de Hanoï, le district de Ba Vi est la résidence des ethnies Kinh, Muong et Dao. Il dispose également de nombreux paysages naturels tels que des montagnes, forêts, cascades, ruisseaux, rivières et lacs. Parmi eux, notamment le parc national de Ba Vi ou encore Suôi Tiên (Ruisseau féerique). Ba Vi est en train de promouvoir le développement touristique dans ses communes montagneuses tout en accordant une attention particulière à l’éveil, la préservation et la promotion des valeurs de l’identité locale.

En se rendant à Ban Côc (village de Côc) dans la commune de Minh Quang, les touristes peuvent découvrir la culture ethnique des Muong et Dao au travers d’activités attrayantes telles que la pratique des gongs et les rites festifs, entre autres.

En outre, les visiteurs auront l’occasion d’en apprendre davantage sur la culture, les costumes mais aussi la cuisine de la localité, la plantation des légumes, la cueillette des feuilles de thé ou encore la production agricole bio dans les communes de Khanh Thuong, Vân Hoà, Ba Trai et Yên Bài.

La commune de Yên Bài, quant à elle, compte près de 50% de sa population issue de groupes ethniques Muong et Dao. Selon le vice-président du Comité populaire de la commune de Yên Bài, Nguyên Dang Bay, la culture de thé y est une filière de pointe, avec plus de 200 ha de théier, dont plus de 20 ha suivant les normes de bonne pratique agricole du Vietnam (VietGAP) situés dans le village de Phu Yên. Il s’agit d’un avantage offrant la possibilité aux foyers à pousser le tourisme communautaire à aller de pair avec l’agriculture. Sur place, les visiteurs ont la possibilité d’être participant actif que ce soit dans la fabrication du thé, de la cueillette à la mise en boîte en passant par le séchage.

À Vân Hoà, la préservation de la culture des gongs se niche au cœur des préoccupations des habitants de la commune. Elle dispose de 11 groupes de gongs, composés d’artistes et adeptes de cette musique folklorique qui sont chargés d’animer des spectacles artistiques en la matière lors d’occasions festives.

Diversification des produits touristiques

Déterminé à stimuler un tourisme vert, moderne et durable, Ba Vi s’est fixé comme objectif de construire un réseau routier traversant les sites de Tan Linh -Yên Bài - Vân Hoà - Khoang Xanh - Thiên Son afin de faciliter la fluidité de la circulation. Le district encourage ses communes à diversifier leurs tourismes, dont le tourisme spirituel, celui communautaire ou encore celui de l’agriculture verte. Ce faisant, il vise également à sauvegarder l’identité et les valeurs culturelles et traditionnelles de la localité.

"Chaque commune son produit" est le "slogan" des habitants des communes de Ba Vi. Avec en tête la détermination de développer l’industrie sans fumée dans un contexte post-pandémique, Ba Vi ambitionne d’accueillir de 4 à 4,5 millions de touristes, d’encaisser près de 500 milliards de dôngs par an ainsi que de créer plus de 5.000 emplois.
Hoàng Anh/CVN