Hô Chi Minh-Ville cherche à améliorer la gestion des déchets plastiques
22/02/2022 21:19
La 4e vague d'infection au COVID-19 à Hô Chi Minh-Ville a entraîné l'augmentation des activités d'achat en ligne et de livraison à domicile, ce qui a causé une hausse de la quantité de déchets plastiques rejetés dans l'environnement en raison de la croissance de l'utilisation de sacs et boîtes en plastique...

>>Gestion de déchets plastiques marins pour un développement durable de la pêche
>>Le Vietnam s’emploie à renforcer la gestion des déchets plastiques

Les supermarchés de Hô Chi Minh-Ville cherchent à limiter l'usage des sacs plastiques pour emballer les produits.
Photo : VNA/CVN

Face à cette situation, l'entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée d'environnement urbain (Urban Environment Limited Company - CITENCO) de Hô Chi Minh-Ville a relancé depuis octobre 2021 ses activités de collecte et de recyclage de déchets plastiques. Récemment, la société a coopéré avec la Vietnam Packaging Recycling Alliance (PRO Vietnam) pour collecter des déchets solides des stations de transfert, des éboueurs privés et des parcs à ferraille pour les recycler en produits organiques.

De nombreuses localités de Hô Chi Minh-Ville ont commencé à renforcer des activités de communication pour inciter la population à trier, réutiliser, recycler et traiter à la source les déchets plastiques, sensibilisant les gens aux bienfaits du tri des ordures.

Selon le Service municipal des Ressources naturelles et de l'Environnement, l'un des objectifs importants est  d'évoluer progressivement vers la non-utilisation d'emballages en plastique non dégradables et de produits en plastique à usage unique dans toutes les activités quotidiennes des agences administratives de l'État, des unités non commerciales, des organisations de masse, des écoles, des établissements médicaux, des ménages... dans la ville.

Pour atteindre cet objectif, Hô Chi Minh-Ville compte évaluer la situation actuelle de la gestion des déchets plastiques sur son sol, proposant sur cette base des solutions appropriées pour améliorer la gestion et réduire l'utilisation des déchets plastiques.

La ville continuera également d'exhorter les supermarchés, centres commerciaux, dépanneurs et marchés populaires sur son sol à limiter l'usage des sacs plastiques pour emballer les produits.

VNA/CVN