HSBC : une croissance économique nationale de 6,8% prévue en 2022
19/12/2021 20:55
La banque HSBC vient de donner des estimations selon lesquelles l'économie vietnamienne pourrait retrouver son taux de croissance de 6,8% en 2022.

>>La hausse du PMI montre l’amélioration de la santé du secteur manufacturier
>>Le PMI du Vietnam recule à 49,9 points en novembre

Malgré l'épidémie, le Vietnam témoigne un rebond des activités de production et d’affaires. Photo : VNA/CVN

La banque HSBC vient de donner des estimations selon lesquelles l'économie vietnamienne pourrait retrouver son taux de croissance de 6,8% en 2022, principalement grâce à de forts investissements directs étrangers (IDE) injectés dans le secteur manufacturier favorisant les exportations nationales, notamment grâce aux accords de libre-échange signés par le Vietnam et des partenaires ces deux dernières années qui ont commencé à récolter des fruits.

Selon HSBC, en dépit des impacts de la pandémie à l’échelle mondiale, le capital total de l'IDE enregistré du 1er janvier au 20 novembre a augmenté de 0,1% par rapport à la même période de l’an dernier, avec 1.577 projets nouvellement autorisés. La valeur à l’export du Vietnam a connu une croissance de 17,5% pendant cette période.

L’expansion de la classe moyenne et aisée au Vietnam stimulera la consommation domestique, en particulier dans le divertissement et le tourisme.

En outre, HSBC a déclaré que les nouvelles infrastructures construites et exploitées continuent également à dynamiser l'activité économique, surtout dans les énergies renouvelables après que le gouvernement vietnamien s'est fixé l'objectif ambitieux, lors de la COP 26 que d'ici 2045 les énergies renouvelables représenteront 75% du mix énergétique national.

"C'est bien sûr un objectif très ambitieux. Mais si nous suivons régulièrement la situation, nous comprendrons pourquoi nous ne devons pas douter de la capacité du Vietnam à atteindre ses objectifs et à relever les défis qu'il s'est fixés", a déclaré le directeur général de HSBC Vietnam, Tim Evans.

Par ailleurs, l'indice PMI, qui reflète le niveau de confiance des fabricants, s'est élevé à 52,2 points en novembre. Cela montre la relance du secteur manufacturier pour le deuxième mois consécutif, après une période de baisse due à la quatrième vague épidémique - qui avait débuté en avril.

Ces derniers mois, on a observé un rebond des activités de production et d’affaires dans l’ensemble du pays et le retour de la confiance des investisseurs.

Actuellement, la tendance haussière des prix de l'énergie entraîne l’augmentation des coûts de transport, l'une des principales causes de l'inflation dans le pays. "Nous estimons que l'inflation pourrait atteindre 3,5% en 2022 et donc rester dans le seuil autorisé par le gouvernement", a estimé Tim Evans.

CPV/VNA/CVN