Italie : la Juve célèbre Chiellini et Dybala, la Lazio fête l'Europe
17/05/2022 15:26
La Lazio Rome a assuré lundi 16 mai sa place en Ligue Europa la saison prochaine en arrachant in extremis le nul (2-2) chez la Juventus, qui avait surtout à l'esprit à célébrer la "der" à domicile de Giorgio Chiellini et Paulo Dybala.

>>Coupe d'Italie : le sacre à l'Inter, la disette à la Juve
>>Italie : AC et Inter Milan, Naples et la Juve en C1

Les joueurs de la Juventus célèbrent leur dernière apparition sous le maillot bianconerilors du match entre la Juventus Turin et la Lazio Rome le 16 mai à Turin. Photo : AFP/VNA/CVN

Avec ce point, obtenu grâce à un but de Sergej Milinkovic-Savic à la 96e minute, les Laziali de l'ex-entraîneur turinois Maurizio Sarri sont assurés de finir 5e ou 6e et disputeront donc la C3.

L'autre place pour la Ligue Europa et celle pour la Ligue Europa Conférence (la 7e) se joueront lors de l'ultime journée entre la Roma (6e), la Fiorentina (7e) et l'Atalanta (8e).

La Juve avait elle déjà son billet en poche pour la Ligue des champions et a donc pu se consacrer à fêter la dernière apparition à domicile sous la tunique bianconera du capitaine Chiellini, 37 ans, et du meneur argentin Dybala, 28 ans.

Le premier a été remplacé après seulement 17 minutes, comme le nombre d'années passées à la Juve, le second à la 78e minute. Tous deux ont été enlacés par leurs partenaires et longuement acclamés par les tifosi.

Tout sourire, Chiellini a salué ses coéquipiers et l'encadrement sur le banc avant d'entamer un tour d'honneur alors que le match se poursuivait !

Le champion d'Europe, qui fera ses adieux à la Nazionale le 1er juin contre l'Argentine, n'a pas encore décidé entre arrêter définitivement le football ou se lancer dans une ultime aventure, par exemple dans le Championnat nord-américain.
 
Masque de gladiateur

Dybala, à qui il avait confié le brassard avant de sortir, a lui aussi été longuement applaudi à sa sortie, salué sur le bord du terrain par son ex-entraîneur Sarri et son actuel Massimiliano Allegri.

Mais il avait beaucoup moins le sourire, fondant même en larmes après le match : la "Joya" (le "Bijou" en espagnol) s'en va à regret, faute d'avoir trouvé un accord pour prolonger le contrat qui s'achève en juin.

L'Argentin de 28 ans aux 115 buts marqués en bianconero depuis 2015 n'a pas caché son amertume. "Je pensais que nous aurions été ensemble pendant plus d'années encore, mais le destin nous met sur des chemins différents", a écrit dimanche sur Instagram le N.10 que certains médias envoient vers l'Inter Milan.

Dusan Vlahovic, celui désormais chargé d'incarner le renouveau de la Juve, a également rendu un hommage plus personnel à Dybala en imitant sa célébration fétiche en masque de gladiateur après avoir ouvert la marque de la tête (10e).

Avec son 24e but de la saison, le Serbe reste encore loin des 27 réalisations de Ciro Immobile, qui devrait terminer meilleur buteur de la saison pour la quatrième fois de sa carrière en dépit de son absence lundi, blessé.

Menée 2-0 après le joli but d'Alvaro Morata (36e), la Lazio s'est remise à y croire dès la reprise en revenant sur une tête de Gil Patric prolongée dans son propre but par Alex Sandro (51e).

Jusqu'à arracher l'égalisation synonyme de C3 au bout du temps additionnel.
AFP/VNA/CVN