La jeunesse au cœur de la Francophonie de l'avenir
20/03/2022 04:43
Cette année, le 20 mars s'inscrit sous le thème "La Francophonie de l'avenir", pour souligner le soutien à la jeunesse et à ses aspirations, notamment dans les domaines de l'entreprenariat, du numérique et du développement durable.

>>Première : le Festival panafricain du cinéma FESPACO présenté au Vietnam
>>Transformation numérique : aide de l’AUF aux universités
>>Le 1er Salon du livre francophone à Hô Chi Minh-Ville
>>D’étudiant francophone à chercheur mondialement reconnu


La Francophonie place la jeunesse au cœur de ses préoccupations et de ses actions.
Photo : OIF/CVN

Chaque année, à la date du 20 mars, la Journée internationale de la Francophonie est célébrée dans le monde entier, dans les pays francophones mais aussi dans ceux où la langue française est moins répandue.

Cette date fait référence à la naissance, le 20 mars 1970 à Niamey (Niger), de l’Agence de coopération culturelle et technique, qui allait devenir l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

En 2022, cette journée a pour thème "La Francophonie de l’avenir" dans sa dimension Entreprenariat, Numérique et Développement durable.

Cette année, la célébration officielle doit avoir lieu à Dubaï, aux Émirats arabes unis (EAU), avec une série de manifestations :

* Les 15 et 16 mars, au Pavillon du développement durable: conférences en format "Ted Talks" avec la présentation du parcours d’entrepreneur engagé de jeunes francophones inspirants.

* Les 18 et 19 mars, toujours au Pavillon du développement durable : projection de deux films francophones soutenus par l’OIF à travers le Fonds Image de la Francophonie : L’homme qui a vendu sa peau de Kaouther Ben Hania (Tunisie) et La nuit des rois de Philippe Lacôte (Côte d’Ivoire).

* Le 20 mars : cérémonie officielle dans le grand dôme de l’exposition en présence de la secrétaire générale de la Francophonie, Louise Mushikiwabo, et de représentants officiels des EAU et de certains États membres. Viendra ensuite un grand concert de la Francophonie sur la Scène Jubilee.

À Hanoï, le 25 mars, aura lieu la célébration de la Journée internationale de la Francophonie et du 25e anniversaire du 7e Sommet de la Francophonie de Hanoï, en présence de la secrétaire générale de la Francophonie, Louise Mushikiwabo, et du ministre vietnamien des Affaires étrangères, Bùi Thanh Son.

Une grande consultation
auprès de 10.000 jeunes


À l’occasion du cinquantenaire de la Francophonie, l’OIF a organisé une grande consultation auprès des jeunes francophones de 15 à 35 ans, intitulée "Francophonie de l’avenir".

Cette consultation hors norme a duré deux mois et demi, du 13 mai au 27 juillet 2020. Au total, elle a rassemblé plus de 10.000 jeunes actifs issus de 134 États et gouvernements dans le monde, dont 83 membres de la Francophonie, qui ont publié près de 74.000 contributions.

"La Grande consultation de la jeunesse francophone s’est révélée être un dialogue inédit, non seulement entre les jeunes et la Francophonie mais aussi entre jeunes francophones issus de différents espaces et différentes réalités. Elle a su créer une réelle dynamique au sein de la jeunesse, à travers des outils interactifs et des méthodes innovantes", a estimé Louise Mushikiwabo, secrétaire générale de la Francophonie.

Selon elle, "les résultats de ce dialogue sont parlants". Ils permettent de mieux comprendre les ressorts de l’identité francophone et mettent en lumière les besoins présents et futurs de la jeunesse, tout en fournissant une analyse différenciée selon chaque région de la Francophonie. Il apparaît ainsi que l’identité francophone s’incarne à travers des priorités exprimées amplement par les jeunes, parmi elles figurent le partage de la langue française, l’émergence d’une culture plurielle portée par des valeurs communes ou encore l’appartenance à un réseau qui donne accès à davantage d’opportunités, de projets et de solutions.

Leurs préoccupations, quant à elles, convergent massivement vers trois priorités claires qui s’avèrent être : avoir un emploi, bénéficier d’une éducation de qualité et vivre dans un environnement sain. "Ces priorités donnent un sens profond à notre action actuelle et dessinent un cap à tenir pour l’avenir de la Francophonie", a précisé Mme Mushikiwabo.

À travers de ce grand exercice de citoyenneté auquel ils se sont livrés, les jeunes francophones ont révélé une grande maturité et conscience politique et sociétale, une confiance en l’avenir et surtout un esprit concret tourné vers la recherche de solutions. Selon la secrétaire générale de la Francophonie, "il nous appartient désormais d’être les partenaires de cette jeunesse en nous assurant que nos projets répondent davantage à leurs attentes".

Ainsi, on peut dire que la Francophonie entame son nouveau cinquantenaire en plaçant la jeunesse au cœur de ses préoccupations et de ses actions et c’est en cela que cette consultation marque un point de départ, celui de la refonte de l’approche jeunesse de la Francophonie. "Plus qu’un public cible prioritaire, la question de la jeunesse est désormais un moteur transversal de l’action de l’OIF car elle lui assure d’agir en harmonie avec les réalités d’aujourd’hui et de demain des populations francophones", a constaté Mme Mushikiwabo.

Une Mission économique
et commerciale en Asie


Le Vietnam et le Cambodge accueilleront du 21 au 30 mars 2022 la Mission économique et commerciale de la Francophonie en Asie (MECA), conduite par la secrétaire générale de la Francophonie, Louise Mushikiwabo.

Cette mission se rendra à Hô Chi Minh-Ville (21-23 mars), puis à Hanoï (24-26 mars) et enfin à Phnom Penh (28-30 mars). Elle sera composée d’une centaine d’opérateurs économiques et institutionnels francophones en provenance d’Afrique, d’Amérique du Nord, d’Europe occidentale et de l’océan Indien.

Les participants auront l’occasion de prospecter ensemble des marchés, de discuter d’affaires et d’établir leur réseau avec plus de 350 opérateurs économiques locaux, dans les secteurs de l’agro-industrie, des énergies renouvelables et des biens et services numériques.

Le Vietnam et le Cambodge se situent dans l’une des régions les plus dynamiques du monde, portée par un modèle de croissance extraverti : forte ouverture au commerce extérieur et à l’investissement étranger) et des relais de croissance interne solide (émergence d’une classe moyenne, présence d’une population jeune et urbaine, intégration aux chaînes de valeur mondiales avec une prépondérance et une montée en gamme de l’industrie dans l’économie.

Cette mission économique et commerciale sera rythmée par de nombreuses activités : forum d’entreprises francophones ; forum économique de haut niveau ; rencontres d’affaires en format Business to Business (B2B) avec de grands groupes et des PME locales ; rencontres entre agences de promotion commerciale et d’investissement ; visites "sur mesure" de sociétés et d’établissements locaux ; activités de réseautage avec l’ensemble des participants venus d’Afrique, d’Amérique du Nord, d’Asie, d’Europe occidentale et de l’océan Indien.

Hoàng Lan/CVN