La pendaison de crémaillère chez les Tà Ôi
22/09/2019 09:40
La Moot Đeeng est l’une des plus grandes fêtes des minorités ethniques de la région occidentale de Thua Thiên-Huê (Centre), de l’ethnie Tà Ôi en particulier, pour remercier les dieux, amis et villageois qui ont aidé le propriétaire à construire une nouvelle maison.

>>À la découverte des particularités culturelles des Tà Ôi
>>Chez les Tà Ôi

Pour préparer la cérémonie, l’hôte doit réaliser les principaux rituels, tels que cérémonie de sacrifice, purification, bénédiction, pour chasser les mauvais esprits, attirer bonheur et prospérité. Ensuite, la cérémonie d’inauguration de la maison (Tâl lo’k deeng) s’étend sur trois jours, accompagnée d’offrandes : chèvre, cochon, coq, riz gluant, poisson..., disposées sur trois plateaux pour rendre le culte aux divinités et ancêtres.

Après la cérémonie cultuelle, les participants se réunissent pour manger, danser et chanter, souhaitant bonne chance au propriétaire. Avec ses spécificités culturelles, la Moot Đeeng est l’une des fêtes auxquelles les Tà Ôi attachent une importance particulière pour qu’elle se transmette de génération en génération.
 
Texte et photos: Hô Câu/DTMN/CVN