La presse internationale apprécie l’adaptation du Vietnam au COVID-19
15/03/2022 09:59
Des experts étrangers et des journaux internationaux ont évalué que le Vietnam avait opté pour la stratégie "vivre en sécurité avec le virus" et qu’il s’adaptait bien à l’épidémie de COVID-19.

>>Bernama de Malaisie salue les efforts du Vietnam dans le contexte de pandémie
>>Lutte contre le COVID-19 : le gouvernement vietnamien obtient un grand succès

Actuellement, le Vietnam est l'un des pays d'Asie du Sud-Est ayant un taux de vaccination parmi les plus élevés.
Photo : Tuân Anh/VNA/CVN

Le site Bloomberg et The Star - le principal journal malaisien - ont publié une série d’articles montrant que "le Vietnam est en cours de normalisation de l’épidémie, considérant le COVID-19 comme une maladie endémique".
 
Ces articles ont indiqué que plus de 90% des adultes ont reçu deux doses de vaccin, ce qui a entraîné une réduction significative du nombre de décès.

"Bien que le Vietnam ait un nombre élevé de cas, il n’y a pas beaucoup de décès. Parce qu’Omicron est moins susceptible de provoquer des maladies graves et la mort. Mais l’important est que la couverture vaccinale est beaucoup plus élevée et élargie par rapport à la quatrième vague survenue en avril-mai de l’année dernière. Nous voyons moins de personnes nécessitant des soins hospitaliers, le nombre de morts est également très faible. Cela signifie que le Vietnam peut traverser l’épidémie plus rapidement et avec moins de dégâts", a déclaré le Dr Eric Dziuban, directeur des Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) des États-Unis au Vietnam.

Importance d’une reprise  
de l’industrie touristique


Selon Yahoo News et NNA - un journal de Kyodo News (Japon) -, le Vietnam a suffisamment de conditions pour sa reprise économique. Ces journaux ont souligné que Hô Chi Minh-Ville - la locomotive économique du pays -, qui fut l’épicentre de l’épidémie durant l’été 2021, a bien contrôlé le COVID-19. Le gouvernement vietnamien avait repoussé l’épidémie et la nouvelle norme d’évaluation de la maladie, axée sur le nombre de personnes gravement malades et de décès, est tout à fait raisonnable.

Le professeur Endo Yoichi, chargé de cours à l’Université médicale de JIKEI, au Japon, a déclaré que "les mesures de confinement ne sont plus nécessaires car de plus en plus de personnes ne présentent aucun symptôme ou des symptômes légers, et le nombre de décès diminue de plus en plus. Je pense que la meilleure façon pour le Vietnam en ce moment est d’essayer de passer progressivement d’une épidémie à une maladie normale comme la grippe. Nous devons rapidement reprendre une vie et des activités économiques normales".

Pour sa part, The Diplomat souligne l’importance d’une reprise rapide de l’industrie touristique vietnamienne qui génère quelque 32 milliards d’USD de revenus par an, ce qui représentait plus de 10% du PIB. "Actuellement, le Vietnam est l’un des pays d’Asie du Sud-Est ayant un taux de vaccination parmi les plus élevés et pouvant bien s’adapter à l’épidémie", a estimé ce site.
CPV/VNA/CVN