La transformation numérique pour s'adapter à la ''nouvelle normalité''
24/09/2021 11:28
Face aux effets négatifs de la pandémie de COVID-19, la transformation numérique permettra aux entreprises de s'adapter et même de percer lorsque la ville reviendra à la ''nouvelle normalité''.

>>Hung Yên accélère sa transformation digitale
>>Le développement économique numérique au menu d’un webinaire de haut niveau

Selon de nombreux experts, la transformation  numérique est considérée comme une question de survie pour les entreprises. 
Photo : CTV/CVN

Récemment, lors du webinaire ''La transformation numérique contribue à la croissance des marchés des entreprises après la pandémie'', organisé par le Service des sciences et technologies de Hô Chi Minh-Ville, le directeur du cabinet de conseil en technologie numérique FPT Digital Vuong Quân Ngoc a déclaré que la pandémie avait entraîné de grands changements dans la façon dont les entreprises font des affaires, et ce dans tous les secteurs: technologies, énergie, santé, construction, vente au détail…

La transformation numérique se concentre sur l'amélioration de la capacité à collaborer et à travailler à distance, en appliquant l'automatisation aux opérations..., en améliorant l'expérience client et la sécurité du système d'information.

Actuellement, il existe huit tendances de transformation numérique que les entreprises visent : usine fonctionnant de manière optimale et continue ; application de gestion de "super client" d'entreprise; gestion d'entrepôt automatique et intelligente; recrutement des employés ;  vente multicanal ; connection à un réseau de fournisseurs et d'agents ; COVID-19 n'affecte pas les opérations et les ventes; objectif de croissance de l'entreprise.

Vuong Quân Ngoc a également déclaré que la transformation numérique n'était pas une tâche facile. Ainsi  plus de 70 % des entreprises qui échouent, faute de consensus sur la vision et les objectifs de cette transformation, manque d'alignement et de planification des ressources entre les phases de test et de mise à l'échelle.

L'épidémie prolongée a  provoqué des perturbations de la chaîne d'approvisionnement à travers le monde. Il est prévu que le nombre d'entreprises arrêtant leur production ou faisant faillite augmentera de manière imprévisible ces prochains mois, en particulier les PME.

Pour s'adapter   à la ''nouvelle normalité'', les experts proposent un modèle de transformation numérique basé sur le lien étroit entre l'entreprise, les technologies et les personnes. Cela aidera les entreprises à créer de nouvelles directions révolutionnaires et plus rapides.

Nguyên Thi Yên Ngoc, responsable des ventes des canaux numériques chez CitiBank Vietnam, a expliqué qu'à l'ère de la révolution industrielle 4.0, il existe deux facteurs directement liés aux entreprises: l'Internet des objets (IoT) et les technologies mobiles.

La tendance des consommateurs vietnamiens à utiliser  leur téléphone pour faire leurs achats en ligne est en augmentation. Parallèlement, ils prefèrent de plus en plus de plus en plus les achats, la gestion financière, les services de santé, de divertissement et d'apprentissage sur Internet.

Cela pousse les industries traditionnelles à tirer rapidement parti du numérique pour répondre aux besoins des clients.

Pour le secteur bancaire, face aux incertitudes économiques causées par l'épidémie de COVID-19, les inquiétudes financières se multiplient. Récemment, le nombre de recherches liées aux prêts en ligne a augmenté de 20 % ;   aux cartes de crédit et de débit, aux portefeuilles électroniques, de 40 % ; aux applications de prêt en ligne, de 300 %.

Selon de nombreux experts, la transformation  numérique est considérée comme une question de survie pour les entreprises. Celles qui s’en sont le mieux sorti, ont quelque chose en commun : une grande capacité à développer et à maintenir leur relation avec leurs clients. Une relation personnelle et authentique plus précisément. La pandémie a également mis en lumière la fragilité de beaucoup d’entreprises, notamment leurs lacunes en matière de technologies et d’agilité. Des entreprises sont restées presque paralysées alors qu’elles devaient s’adapter rapidement.

Diêu Thuy/CVN