Lâm Dông et Dak Nông appelées à bien soigner les minoritaires
16/03/2009 04:28
Le président de l'Assemblée nationale Nguyên Phu Trong, lors d'une tournée la semaine dernière dans les provinces de Lâm Dông et Dak Nông (hauts plateaux du Centre), a demandé aux autorités locales de bien valoriser les atouts pour développer l'économie et assurer le bien-être social.

Dans la province de Lâm Dông, M. Trong a souligné l'importance de bien appliquer les mesures gouvernementales afin d'alléger des difficultés des entreprises. Selon lui, il est nécessaire de se concentrer sur le développement de la production et la création d'emplois, de renforcer la lutte contre la pauvreté, d'appliquer les politiques de bien-être social et d'améliorer les conditions de vie des ethnies minoritaires. Il faut également prêter une attention particulière à la formation des cadres, surtout ceux issus des ethnies minoritaires, à la valorisation du rôle des patriarches de village.

Dans la province de Dak Nông, M. Trong a jugé "nécessaire" de redoubler d'efforts pour y développer l'économie et préserver l'identité culturelle nationale. Il a mis l'accent sur le développement durable, "tout en maintenant un taux de croissance élevé et réglant de manière adéquate tous les problèmes sociaux et garantissant la protection de l'écosystème". Selon lui, ces tâches exigent de Dak Nông une forte détermination, des solutions plus adaptées permettant de faire valoir ses potentialités et avantages géologiques et de ressources naturelles.

"Dak Nông doit faire tout son possible pour freiner le ralentissement économique, stabiliser la macroéconomie et maintenir le rythme de croissance", a précisé M. Trong. Et d'ajouter la nécessité de la formation des cadres, surtout ceux des minorités ethniques, sur le plan politique comme professionnel, de l'organisation de cours de langues minoritaires, ainsi que du renforcement du bloc d'union nationale.

Dak Nông compte actuellement près de 200 projets d'investissement cumulant plus de 3.000 milliards de dôngs. La plupart des projets se concentrent dans l'agriculture et la sylviculture. Mais seulement 5 entreprises étrangères y sont présentes. La province vise à l'horizon 2010 une croissance du PIB de 15%/an, contribuée à hauteur de 48,6%, 28,9% et 22,5% respectivement par l'industrie, l'agriculture et les services.

Lê Hà/CVN
(16/03/2009)