Le Cambodge commence la vaccination contre le COVID-19 pour les adolescents
02/08/2021 15:15
Le Cambodge a commencé dimanche 1er août la vaccination contre le COVID-19 pour les adolescents de 12 à 17 ans dans sa capitale Phnom Penh et dans les provinces de Kandal, Koh Kong et de Preah Sihanouk.

>>Coronavirus : évolutions épidémiques au Cambodge, en Indonésie et en Malaisie
>>COVID-19 : le Cambodge resserre les entrées et sorties à ses frontières
>>Cambodge : 631 cas de contamination au COVID-19 signalés le 6 juin

Un site de vaccination à Phnom Penh du 1er août.
Photo : Xinhua/VNA/CVN

La vaccination des enfants est aujourd’hui une étape clé pour l’immunité collective dans les communautés, a déclaré le Premier ministre Hun Sen. Ils feront partie des deux millions d’adolescents qui devraient être vaccinés. Le Royaume envisage de vacciner des enfants âgés de dix et onze ans, a ajouté le dirigeant cambodgien

Au Cambodge, jusqu’à présent, plus de sept millions de personnes sur les dix millions éligibles ont reçu l’AstraZeneca, le Johnson & Johnson ou les Sinovac et Sinopharm.

Le nombre de cas de COVID-19 nouvellement importés au Cambodge a toujours été supérieur au seuil de 300 cas ces dernières semaines tandis que le variant Delta se propage dans la communauté.

Face à cette situation, le gouvernement cambodgien a décidé de bloquer les huit provinces partageant la frontière avec la Thaïlande et d'appliquer un couvre-feu à l'échelle nationale pour couper la chaîne d'infection par ce variant dangereux. Tous les travailleurs cambodgiens vivant et travaillant en Thaïlande sont également priés de ne pas rentrer chez eux avant le 13 août.

VNA/CVN