Le débit d'eau du Mékong à son plus bas niveau pour la troisième année consécutive
14/01/2022 22:14
Le Secrétariat de la Commission du Mékong (MRC - Mekong River Commission) a appelé jeudi 13 janvier les six pays riverains du Mékong à chercher à résoudre rapidement le problème de faibles débits du Mékong après trois ans de débits faibles record et de conditions extrêmement sèches.

>>La Chine et la MRC signent un accord de fourniture de données hydrologiques
>>Le Japon aide à gérer les inondations et sécheresses dans le bassin du Mékong
>>La coopération s’accroît pour le développement durable du bassin du Mékong

Un pêcheur remonte son filet sur le Mékong dans la province cambodgienne de Kandal.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le débit du Mékong a chuté à son plus bas niveau en plus de six décennies de 2019 à 2021, a montré un nouveau rapport sur le débit du fleuve de la Commission du Mékong (MRC - Mekong River Commission).

Selon An Pich Hatda, directeur général du secrétariat du MRC, les six pays riverains du Mékong – la Chine, le Myanmar, la Thaïlande, le Laos, le Cambodge et le Vietnam – devraient prendre des mesures immédiates pour atténuer la crise, notamment établir un mécanisme commun de notification des fluctuations inattendues des niveaux d'eau et étudier la possibilité de coordonner la gestion de l'exploitation des réservoirs et des barrages hydroélectriques.

Il a également suggéré à ces pays d'envisager de construire davantage de réservoirs pour faire face aux situations d'urgence liées à la sécheresse et aux inondations.

VNA/CVN