Kiên Giang
Le plan d'accueil des visiteurs étrangers à Phu Quôc reste inchangé
23/09/2021 16:23
Le plan pilote d'accueil des touristes sur l'île de Phu Quôc, dans la province vietnamienne de Kiên Giang (Sud), sera déployé début novembre comme prévu, a déclaré le 23 septembre le vice-président du Comité populaire provincial Nguyên Luu Trung.

>>Lancement d'un clip pour promouvoir le tourisme à Phu Quôc sur Youtube
>>Phu Quôc rouvrira bientôt ses portes aux touristes étrangers

Phu Quôc accueillera les touristes étrangers tout en assurant la santé de sa population.
Photo : VNA/CVN

Nguyên Luu Trung a déclaré qu'après la découverte de cas d'infection au COVID-19, les autorités provinciales ont tenu une réunion avec les autorités de la ville de Phu Quoc et ont décidé de tracer et de localiser les cas, d’isoler plusieurs hameaux dans le quartier d'An Thoi et d'augmenter le niveau d'alerte de "nouvelle normalité" à "risque".

Par conséquent, le plan d'accueil des visiteurs étrangers sera toujours lancé en novembre, a-t-il affirmé.

Cependant, des tests de détection du virus SARS-CoV-2 devraient être effectués afin de garantir la sécurité des résidents locaux et des visiteurs. Dans le même temps, tous les résidents seront également complètements vaccinés, même les travailleurs venant d'autres régions.

Auparavant, le Premier ministre Pham Minh Chinh a ratifié la proposition du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme d'une réouverture de Phu Quôc aux touristes étrangers à partir d’octobre. Cette décision donnera le coup d’envoi du redressement touristique vietnamien après plusieurs mois de fermeture en raison de la crise sanitaire.

Phu Quôc acceptera les touristes en provenance de régions sûres, à savoir l’Asie du Nord-Est, l’Océanie, le Moyen-Orient, l’Europe et les États-Unis. Pour poser les pieds sur l’île, ces touristes devront présenter des preuves de vaccination, avec une seconde injection ayant eu lieu plus de quatorze jours et moins de douze mois par rapport à la date d’arrivée sur le territoire vietnamien. Les autorités exigent aussi un test PCR ou LAMP négatif avec prélèvement effectué  moins de 72 heures avant le voyage. À noter également qu’il sera obligatoire de réserver un circuit complet auprès d’un opérateur touristique.

Dès leur arrivée à Phu Quôc, les touristes devront se faire tester et rester dans leur établissement d’hébergement en attendant le résultat. S’il est négatif, ils pourront débuter leur séjour. Sinon, ils seront placés en quarantaine payante. Avant de quitter le Vietnam, ils devront repasser un test de détection payant.

Afin de sécuriser les services touristiques, les autorités locales imposent aussi des critères d’hygiène aux opérateurs de voyages, aux services de restauration et d’hébergement.

La province a choisi sept entreprises à Phu Quôc, 14 hôtels quatre à cinq étoiles avec 8.000 chambres pour servir les étrangers. Tout leur personnel a reçu les deux doses de vaccin.

VNA/CVN