Le redémarrage du tourisme à Phu Quôc
24/10/2021 08:50
La province de Kiên Giang (Sud) et le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme ont convenu de rouvrir prochainement Phu Quôc aux visiteurs étrangers. Des précisions de Nguyên Luu Trung, vice-président du Comité populaire provincial.

>>Phu Quôc prête à accueillir les premiers touristes étrangers
>>Le tourisme se prépare à la relance
>>Le vice-PM Vu Duc Dam préside une réunion sur le redémarrage du tourisme

Un coin de rue au style architectural européen dans le parc VinWonders Phu Quôc.
Photo : Hông Dat/VNA/CVN

Kiên Giang et le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme ont décidé de rouvrir prochainement le tourisme de Phu Quôc aux visiteurs étrangers. Quels sont les dates précises et les préparatifs en cours sur l’île ?

La réouverture de Phu Quôc aux touristes étrangers est prévue fin novembre mais la date précise n’a pas encore été fixée. Cela dépendra notamment de la finalisation de la vaccination des habitants de l’île, qui se poursuit actuellement. En cette matière, Kiên Giang profite pleinement du soutien du gouvernement et du ministère de la Santé pour pouvoir atteindre le taux de vaccination prescrit le plus tôt possible.

Avant que cette décision soit prise, un plan concret a été élaboré par le Comité populaire provincial, en collaboration avec le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme, et rendu public pour recueillir les avis des autres ministères, des entreprises parties prenantes et des habitants locaux.

Nous avons déjà préparé les services logistiques et les infrastructures nécessaires en vue de répondre aux exigences d’accueil des touristes internationaux ayant déjà le passeport vaccinal. Nous avons organisé également des formations en faveur du personnel touristique de Phu Quôc sur les démarches à suivre dans le nouveau contexte et l’utilisation des technologies de l’information dans le contrôle et la prévention épidémique. Kiên Giang s’est coordonnée avec le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme pour évaluer la qualité des produits qui seront lancés, approuver la liste des établissements autorisés, et communiquer largement ce programme sur les médias nationaux et étrangers.

Une fois que le taux de vaccination sera jugé suffisant, nous réaliserons une dernière inspection et proposerons au Premier ministre Pham Minh Chinh d’organiser un à trois vols d’essais avant la mise en œuvre officielle de ce programme.

Quels types d’activités et de services seront rouverts en premier ?

Nous n’avons sélectionné pour le moment que quelques emplacements et types de services qui répondent au mieux aux critères. Ce seront des complexes hôteliers 3 à 5 étoiles, les navires transportant des visiteurs vers les îles et îlots de la région de Nam An Thoi, les terrains de golf, le casino, le centre de divertissements Vinwonders, le téléphérique, les services de plongée sous-marine à la découverte des coraux, le zoo Safari...

Pour assurer une sécurité complète, les circuits pour les touristes étrangers seront réalisés séparément de ceux des Vietnamiens. Phu Quôc n’accueillera que les visiteurs internationaux dans le cadre des circuits organisés par des agences de voyages. L’île ne sera pas accessible à ceux venus à d’autres fins ou aux touristes voyageant individuellement.

Les investisseurs s'intéressent de plus en plus au tourisme de Phu Quôc.
Photo : Hông Dat/VNA/CVN 

Kiên Giang rencontre-t-elle des difficultés ? Y-a-t-il des doutes ou des préoccupations pour cette réouverture ?

Le plus grand défi que nous avons est de savoir comment faire pour que cette réouverture assure une sécurité maximale. Nous sommes inquiets de la pénurie de main-d’œuvre car les entreprises touristiques ont réduit considérablement leurs effectifs et ont des difficultés aujourd’hui à les compléter. Du côté des touristes, les enfants pourraient de ne pas avoir été vaccinés, ce qui est un risque s’ils voyagent avec leurs parents. Mais nous devons accepter certains risques.

Comment agit la province pour accélérer la vaccination à Phu Quôc ?

Nous avons proposé au ministère de la Santé de laisser la priorité à l’octroi de vaccins à Phu Quôc, mais en raison des stocks limités, nous devons attendre. Nous essayerons de faire en sorte que d’ici fin octobre, l’ensemble de la population de l’île reçoive sa première dose de vaccin.


"Vivre avec le COVID-19"

"Je suis content que Kiên Giang rouvre le tourisme de Phu Quôc et j’espère que cela pourra être autorisé dans d’autres provinces du pays car maintenant nous devons vivre avec le COVID-19. Mais je pense que les autorités locales doivent bien préparer les équipes médicales au service des secours et donner des lignes directrices concrètes aux touristes, agences de voyages et habitants dans la prévention de l’épidémie", exprime Lê Tu Minh Tri, habitant domicilié dans le quartier d’An Thoi, à Phu Quôc.
 

Duy Khanh - Linh Thao/CVN