Hô Chi Minh-Ville
Le tour du monde des cloches de M. Tâm
14/09/2019 10:45
Bùi Duc Tâm, un habitant de Hô Chi Minh-Ville, est passionné depuis dix ans par la collection de cloches, accumulant plus de 200 pièces de nombreux pays. Pour lui, cette collection est une source de joie, celle notamment d’écouter leurs sons et de découvrir la culture des pays d’où elles viennent.

>>Un village de fabricants de cloches à Huê

En dix ans, il a amassé des cloches vietnamiennes, françaises, espagnoles, indiennes, japonaises, tibétaine... 

Sa passion de campanaphiliste lui est venue il y a une dizaine d’années quand il est entré par hasard dans une boutique d’antiquités où le propriétaire lui a présenté une vieille cloche tout en lui racontant son histoire. M. Tâm fut subjugué par la cloche et, sans hésitation, il décida de l’acheter.

Sa chambre est décorée de cloches de diverses formes, accrochées aux murs ou disposées avec soin dans une vitrine. Ses cloches, dont la date et le lieu d’achat sont soigneusement notés sur l’objet, ont  toutes  plus d’une moitié de siècle. Sa préférée est celle d’un soldat américain qui participa à la guerre au Sud Vietnam en 1972, qu’il a trouvée dans un marché d’antiquités.

Sur plus de 200 cloches, celles d’Europe représentent la majorité car chaque fois que M. Tâm voyage là-bas, il visite des antiquaires, et rapporte au Vietnam des cloches qui servent à appeler les garçons dans les restaurants, des clochettes de portes, ou les sonnailles que porte au cou le bétail.

Texte et photos : VNP/CVN