Conseil de sécurité
Le Vietnam appelle à l'éradication de la discrimination à l'égard des veuves
16/11/2021 22:49
Le Vietnam a appelé à l'éradication des barrières et de la discrimination contre les veuves dans les situations de conflit lors d'une réunion en "formule Arria" du Conseil de sécurité de l'ONU (CSNU), tenue le 15 novembre.

>>Le Vietnam souligne l’importance des efforts pour instaurer la confiance en Syrie
>>ONU : le Vietnam appelle à s'attaquer aux causes profondes des conflits

La ministre-conseillère Nguyên Phuong Trà, cheffe adjointe de la Mission permanente du Vietnam auprès de l'ONU.
Photo : VNA/CVN

La réunion en "formule Arria" du Conseil de sécurité de l'ONU (CSNU), intitulée "Combler l'écart de protection des veuves dans les situations de conflit et de post-conflit", s'est déroulée sous la présidence de l'ambassadeur de l'Union africaine auprès de l'ONU et du chargé d'affaires de la Mission du Niger.

Lors de la réunion, les membres du CSNU, des représentants d'ONU Femmes et du Fonds mondial pour les veuves ont partagé les défis auxquels sont confrontés plus de 350 millions de veuves dans le monde, soulignant la nécessité d'éliminer les barrières et la discrimination à leur encontre et d'améliorer la prise de conscience commune du rôle et des contributions des veuves dans les situations de conflit et d'après-conflit.

Selon la ministre-conseillère Nguyên Phuong Trà, cheffe adjointe de la Mission permanente du Vietnam auprès de l'ONU, bien que les veuves n'aient pas reçu l'attention voulue dans les conflits, elles ont des capacités et un rôle important à jouer dans les familles, la consolidation de la paix et la guérison communautaire.

Elle a estimé que pour assurer les intérêts et une meilleure attention aux veuves, il est nécessaire d'améliorer la prise de conscience de leur rôle, de leur demande et de leurs intérêts légitimes.

Les pays et les parties concernées par les conflits doivent garantir la sécurité et la sûreté des veuves et de leurs enfants et assurer un accès humanitaire sans entrave. Les droits à l'héritage, aux biens, à la terre, à l'éducation et aux soins de santé, ainsi que d'autres droits à l'égalité des veuves dans les situations de conflit et de post-conflit doivent faire l'objet d'une attention particulière.

Selon la diplomate vietnamienne, les veuves devraient également bénéficier de conditions favorables pour participer à part égale aux processus de prise de décision et de paix.

Nguyên Phuong Trà a recommandé aux pays et aux organisations internationales et régionales de collecter des statistiques et de préparer des rapports sur les défis auxquels sont confrontées les veuves dans les situations de conflit afin de créer une base pour l'élaboration de programmes et de politiques.

Lors de la réunion, le Vietnam a réaffirmé les efforts constants et la coordination avec la communauté internationale pour assurer la participation pleine, égale et significative de toutes les femmes aux processus concernés.

VNA/CVN