ONU
Le Vietnam s'engage à contribuer au maintien de la paix de la Quatrième Commission
17/10/2020 11:47
L’ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission du Vietnam à l’ONU, a eu, le 16 octobre à New York, une allocation au débat général commun de la 75e session de la Quatrième Commission de l'ONU, chargée des questions politiques spéciales et de la décolonisation.

>>Le Vietnam participe aux opérations de maintien de la paix avec responsabilité
>>Le Vietnam soutient les efforts de maintien de la paix de l'ONU

L’ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission du Vietnam à l’ONU.
Photo : Khac Hiêu/VNA/CVN

Le diplomate vietnamien a salué les efforts du Comité spécial de la décolonisation pour mettre en œuvre la résolution 1514 de l’Assemblée générale et permettre aux peuples de déterminer de leur propre avenir.

Il a précisé que 17 territoires non-autonomes figurent encore à l’ordre du jour de ce comité. Il a pris note des efforts entrepris pour parvenir à des accords constructifs entre puissances administrantes et les territoires non-autonomes.

Il a souligné le rôle indispensable des opérations de maintien de la paix pour assurer la paix à travers le monde et appuyer l’aide humanitaire, garantir la stabilité et permettre le développement.

Pour le représentant, les risques non traditionnels comme les changements climatiques et les pandémies élargissent les difficultés. Il a ajouté que les OMP doivent être mises en œuvre conformément au droit international et à la Charte des Nations unies.

''La sûreté et la sécurité des casques bleus méritent une meilleure attention'', a aussi estimé le représentant du Vienamavant de demander une formation plus appropriée pour les acteurs du maintien de la paix.

Il a salué en conclusion la valeur ajoutée des partenariats triangulaires pour améliorer l’efficacité des activités de maintien de la paix. 
VNA/CVN
 

À propos de la Quatrième Commission
 
La Quatrième Commission traite des sujets variés comme les questions relatives à la décolonisation, aux effets des rayonnements ionisants, à l'information, au maintien de la paix, au suivi des missions politiques spéciales, à l'Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA), au Comité spécial chargé d'enquêter sur les pratiques israéliennes et à la coopération internationale touchant les utilisations pacifiques de l'espace. La Quatrième Commission examine aussi l'action anti-mines tous les deux ans et l'Université pour la paix tous les trois ans.