Le Vietnam souhaite coopérer avec la Banque mondiale dans divers domaines
07/11/2017 16:51
En marge du Sommet des affaires du Vietnam dans le cadre de la Semaine des dirigeants économiques de l’APEC 2017, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a rencontré, mardi matin 7 novembre à Dà Nang, Victoria Kwakwa, vice-présidente de la Banque mondiale (BM) pour l’Asie de l’Est et le Pacifique.

>>La BM prête à soutenir Hanoï dans la gestion de la sécurité sanitaire des aliments

Le Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc et la vice-présidente de la Banque mondiale (BM) pour l’Asie de l’Est et le Pacifique, Victoria Kwakwa, le 7 novembre à Dà Nang (Centre). Photo : VNA/CVN

Soulignant que le Vietnam appréciait toujours le rôle important de la BM au sein des forums internationaux et régionaux, Nguyên Xuân Phuc a salué l’élaboration par la BM d’un cadre de partenariat avec le Vietnam pour la période 2017-2022. Ce document définit des orientations de coopération entre le Vietnam et cette institution internationale d’ici cinq ans, avec les priorités accordées au développement inclusif, au renforcement de la participation du secteur privé, au développement des ressources humaines, à la protection de l’environnement et à l’adaptation au changement climatique.

Le chef du gouvernement a insisté sur la nécessité de renforcer l’adaptation au changement climatique au Vietnam, notamment dans le delta du Mékong, avant de souhaiter que la BM accorde au pays des aides financières et des conseils en politiques dans ce secteur.

La vice-présidente de la BM s’est déclarée impressionnée de la croissance économique du Vietnam en 2017 dans la région Asie de l’Est et du fait que le Vietnam était toujours une destination des investisseurs étrangers. Victoria Kwakwa a souhaité que le Vietnam accélère l’évaluation des risques et la restructuration de son système financier, réalise des percées dans le traitement des créances douteuses.

La Banque mondiale est toujours prête à assister le Vietnam dans ces problèmes, a-t-elle déclaré.

Vu les grands besoins du Vietnam de capitaux pour développer les infrastructures, elle a émis le souhait de coopérer avec le pays dans la mobilisation des moyens sous forme de partenariat public-privé (PPP) et dans l’établissement d’autres mécanismes pour attirer des capitaux privés.

La BM pourra soutenir le Vietnam dans la recherche de solutions stratégiques pour résoudre des problèmes liés à l’accès aux prêts, a-t-elle affirmé.

Saluant les propositions de Victoria Kwakwa, Nguyên Xuân Phuc a rappelé que la dette publique du Vietnam était strictement limitée à 65% du PIB. Cela oblige le pays à augmenter son PIB et à sélectionner des projets pour améliorer l’efficacité des investissements. Le Premier ministre a ainsi souligné l’importance du PPP, avant de déclarer souhaiter coopérer avec la BM dans l’établissement de mécanismes pour mieux mobiliser les capitaux privés.

VNA/CVN