Le Vietnam suggère à la Chine de rétablir le dédouanement aux postes frontières
01/01/2022 22:32
Des responsables vietnamiens et chinois ont discuté le 31 décembre de mesures urgentes pour gérer la congestion des marchandises dans les zones frontalières de la province chinoise du Guangxi.

>>Vietnam - Chine : pour régler la congestion des marchandises à la porte-frontière
>>Vietnam et Chine discutent du maintien de leur commerce

Des responsables du Département des marchés Asie-Afrique du ministère vietnamien de l'Industrie et du Commerce travaillent avec les responsables du service du Commerce de la province du Guangxi.
Photo : VNA/CVN

La congestion du fret a été débattue lors de discussions en ligne entre le Département des marchés Asie-Afrique du ministère vietnamien de l'Industrie et du Commerce, les autorités des provinces frontalières de Lang Son, Quang Ninh et Cao Bang, et le service du Commerce de la province chinoise  du Guangxi.

Le ministère de l’Industrie et du Commerce a déclaré que les mesures de prévention et de contrôle du COVID-19 actuellement imposées par le Guangxi, telles que suspension des opérations des postes frontaliers ou de l'importation de certains fruits, ont perturbé la chaîne d'approvisionnement, nuit au commerce bilatéral et causé de lourdes pertes aux entreprises et aux personnes des deux côtés de la frontière.

Il a suggéré de rétablir le dédouanement aux postes frontières et d'augmenter le temps de dédouanement.

Le ministère a également exhorté le Guangxi à fournir des mises à jour sur les opérations des postes frontaliers dans la province, tout en se coordonnant pour examiner et terminer le processus de livraison des marchandises conformément aux réglementations de prévention et de contrôle des pandémies.

Prolonger la durée du dédouanement

En réponse, la partie chinoise a appelé le Vietnam à se joindre à la lutte contre la pandémie aux postes frontières et à échanger des informations sur la gestion des postes frontières et des voies de circulation.

Le Guangxi a déclaré qu'il prolongerait la durée du dédouanement après examen et consensus par les autorités des localités frontalières des deux pays.

Concernant les propositions soulevées par la partie vietnamienne, le service du commerce du Guangxi a déclaré qu'il les signalerait aux organes compétents.

Le 29 décembre, le ministre vietnamien de l'Industrie et du Commerce Nguyên Hông Diên a envoyé des dépêches officielles aux autorités chinoises concernant la congestion du fret.

Le vice-ministre des Affaires étrangères Nguyên Minh Vu avait également eu des conversations téléphoniques avec l'assistant au ministre chinois des Affaires étrangères, Wu Jianghao, pour discuter des moyens d'accélérer la circulation des marchandises aux postes frontières des deux pays.
 
VNA/CVN