L'engagement fort du Vietnam vers une énergie propre
27/11/2021 08:13
Les spécialistes internationaux ont hautement apprécié les engagements climatiques du Vietnam ainsi que sa lutte pour la protection de l’environnement.

>>Net Zéro Carbone en 2050, un engagement historique du Vietnam
>>En finir avec le charbon

Le solaire constitue l’une des ressources d’énergies renouvelables importantes.
Photo : VNA/CVN

Claire Stockwell, spécialiste au sein de l'ONG Climate Analytics, a apprécié la signature par le Vietnam de la Déclaration mondiale sur la transition du charbon vers l'énergie propre lors de la 26e conférence des Nations unies sur les changements climatiques (COP26), qui s’est achevée le 13 novembre à Glasgow (Royaume-Uni).

Afin de limiter le réchauffement de la planète à 1,5°C selon l'Accord de Paris sur le climat, il faut éliminer progressivement la production d'électricité à partir du charbon d'ici 2030 dans les pays de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et dans le monde d'ici 2040.

Selon Claire Stockwell, la déclaration ci-dessus montre que le Vietnam et un certain nombre de pays se sont engagés à intensifier rapidement les technologies et les politiques pour réaliser la transition du charbon vers l'énergie propre d'ici 2030 pour les grandes économies et dans les années 2040 à l'échelle mondiale.

En outre, les pays cesseront de délivrer des permis aux projets de production d'électricité au charbon sans accord de financement, arrêteront les nouveaux plans de construction et mettront fin au nouveau soutien direct du gouvernement.

Stockwell a déclaré que Climate Analytics était en train d'évaluer l'objectif du Vietnam de zéro émission nette d'ici 2050.

Vers une économie sobre en carbone

L'un des principaux objectifs de la COP26 est de ramener les émissions nettes à zéro, sur lequel de nombreux dirigeants mondiaux se sont également fortement engagés.

De plus, la COP26 a été témoin de nombreux engagements de dirigeants mondiaux pour lutter contre les changements climatiques et pour la protection de l'environnement. Une centaine de pays, dont le Vietnam, se sont joints à l'événement pour annoncer leur engagement à réduire les émissions mondiales de méthane.

Les engagements forts du Vietnam à la COP26 ont été tenus en haute estime par les experts internationaux.

Bien que le Vietnam soit un pays en développement à revenu intermédiaire et un pays à faibles émissions, l'objectif de zéro émission nette d'ici 2050 montre son profond engagement à participer à l'effort mondial de lutte contre le changement climatique, démontrant ainsi son rôle de premier plan en la matière dans la région Asie du Sud-Est et dans le monde, a déclaré le vice-président du réseau Vietnam - Royaume-Uni, Paul Smith.

Le plan proposé par le Premier ministre Pham Minh Chinh visant à la neutralisation des émissions d'ici 2050, est réalisable, a-t-il souligné.

M. Smith a noté que la transition vers une économie sobre en carbone, un développement durable avec des technologies propres, créerait de nombreuses opportunités pour le Vietnam en matière de production, de recherche et développement ainsi que d'innovation, favorisant ainsi sa croissance économique.

De son côté, William Young, expert en sécurité environnementale du Conseil géostratégique britannique, a déclaré que les engagements du Vietnam à la COP26 avaient permis au monde de prendre conscience du rôle de leader du Vietnam dans la lutte contre le changement climatique.

M. Young a estimé que la transition verte créerait de nombreuses opportunités de coopération notamment dans le commerce et l'exportation pour les pays, dont le Vietnam.

Le Vietnam peut devenir riche grâce au développement de l'économie verte, en développant de nouvelles industries, promouvant ses exportations et renforçant ses capacités de résilience aux changements climatiques, a-t-il ajouté.

Texte et photos : My Anh - VNA/CVN