Les étudiants vietnamiens aux États-Unis appelés à rester calmes
10/07/2020 15:31
L’ambassade du Vietnam aux États-Unis a appelé les étudiants vietnamiens suivant des cursus dans ce pays d’Amérique à rester calmes et à suivre de près les informations après l’annonce de lundi 6 juillet de l’Agence américaine Immigration and Customs Enforcement.

>>Les 346 Vietnamiens bloqués aux États-Unis sont rapatriés à Hanoï

L'Université de Californie, aux États-Unis. Photo : AFP/VNA/CVN

Lundi 6 juillet, l’Agence américaine Immigration and Customs Enforcement (ICE) a annoncé que les étudiants des collèges internationaux qui suivent des cours en ligne en raison de la pandémie de coronavirus ne seront plus autorisés à séjourner aux États-Unis avec un visa d’étudiant.

"Les étudiants non immigrants aux États-Unis ne sont pas autorisés à suivre un cours complet à travers des cours en ligne", a indiqué l’ICE dans un communiqué. "Si les étudiants se retrouvent dans cette situation, ils doivent quitter le pays ou prendre des mesures alternatives pour maintenir leur statut de non-immigrant, comme une réduction de la charge de cours ou un congé médical approprié".

Selon la déclaration de l’ICE, le Student and Exchange Visitor Program (SEVP) a accordé une exemption temporaire aux étudiants étrangers pour leur permettre de suivre des cours en ligne au cours des semestres de printemps et d’été en tant qu’écoles adaptées aux changements provoqués par le nouveau coronavirus.

Cette politique, cependant, ne sera plus en place au cours du semestre d’automne 2020, laissant les étudiants internationaux trouver comment poursuivre leurs études en personne ou risquer de perdre leur visa.

L’ambassadeur du Vietnam aux États-Unis, Hà Kim Ngoc, s’est déclaré préoccupé par l’annonce de l’ICE. Il a suggéré aux étudiants vietnamiens de contacter directement avec le service chargé des affaires liées aux étudiants internationaux de leurs écoles pour obtenir des conseils et demander de l’aide. Il leur a également conseillé de maintenir un contact régulier avec l’ambassade et les missions de représentation du Vietnam à travers les numéros d’urgence publiés sur le site web de l’ambassade, ainsi qu’avec l’Association des jeunes et étudiants vietnamiens aux États-Unis.

Hà Kim Ngoc a indiqué que son ambassade avait travaillé avec des organes locaux pour leur demander d’assurer les droits et intérêts légitimes des étudiants vietnamiens aux États-Unis. L’ambassade du Vietnam cherche en outre à encourager les pays de l’ASEAN à collaborer pour exprimer la préoccupation et présenter des propositions communes, a-t-il affirmé.

Concernant le rapatriement de ressortissants vietnamiens, selon le diplomate, l’ambassade du Vietnam aux États-Unis a demandé aux autorités vietnamiennes d’augmenter les vols de rapatriement. L’ambassadeur Hà Kim Ngoc a annoncé qu’environ trois vols seraient effectués en juillet et en août.
 
VNA/CVN