COVID-19
Les exportations de produits aquatiques chutent fortement
14/09/2021 20:07
Les exportations de crevettes, de pangasius, de thon et d'autres produits aquatiques phares ont fortement chuté en août en raison de l'impact du COVID-19.

>>Belles perspectives pour les exportations de pangasius vers le Mexique
>>Impact du COVID-19 sur l'exportation de produits aquatiques 
>>Les États-Unis, toujours le premier débouché du thon du Vietnam

Transformation de pangasius pour l'exportation.
Photo : Vu Sinh/VNA/CVN

Selon l’Association de transformation et d'exportation des produits aquatiques (VASEP), après plus d'un mois de fonctionnement dans le cadre de la distanciation sociale et du mode de fonctionnement "trois sur place" (les ouvriers mangent, dorment et travaillent sur leurs lieux de travail, ndlr), en août, les exportations de produits aquatiques étaient estimées à environ 520 millions d’USD en baisse de 36% en un an.

En août 2021, les exportations de crevettes, pangasius, thons, céphalopodes, crabes et autres poissons marins ont toutes diminué de 35-40% par rapport à la même période de 2020.

Grâce aux résultats élevés des exportations de janvier à juillet, les exportations de produits aquatiques ont néanmoins augmenté au cours des huit premiers mois, d'environ 6%. Elles sont estimées à 5,5 milliards d’USD dont près de 2,4 milliards d’USD (+4%) pour les crevettes, 980 millions d’USD (+7%) pour le pangasius, 460 millions d’USD (+10%) pour le thon. Les exportations de céphalopodes et de poissons autres que thon et pangasius ont légèrement augmenté, de 2% et 4% respectivement.

En raison du COVID-19, la situation reste tendue dans les provinces du Sud, notamment à Hô Chi Minh Ville et certaines du Sud-Est (Dông Nai, Binh Duong). La mise en œuvre de la vaccination pour les travailleurs des zones industrielles et zones franches est encore limitée et inégale, la production et l'exportation de produits aquatiques en septembre sont toujours moroses.

Par conséquent, la VASEP prévoit que les exportations de produits aquatiques en septembre continueront de baisser d'au moins 20% pour atteindre environ 660 millions d’USD.

Après le mois de septembre, la plupart des travailleurs de la filière de transformation des produits aquatiques devraient être vaccinés, les entreprises n'auront alors pas à appliquer la stratégie des "trois sur place". Les exportations des trois derniers mois de l'année devraient alors se redresser légèrement et pourraient s'établir à environ 8,5-8,6 milliards d’USD, dont 4 milliards d’USD de crevettes, 1,5 milliard d’USD de pangasius, 3,1 milliards d’USD de produits halieutiques.

CPV/VNA/CVN