Les plus belles Unes du Courrier du Vietnam en 2019
28/12/2019 11:00
Voilà une année de plus qui s’achève avec 52 numéros bouclés à essayer de résumer en un millier de mots. Trois verbes peuvent récapituler ces 365 jours et ces 3.328 pages : travailler, voyager, fêter. Retour en images !

>>Les plus belles Unes du Courrier du Vietnam 2018

Travailler

Le monde du travail et de l’industrie ont souvent fait la Une du magazine cette année. Cela a été le cas très tôt dès le N°3 titré Voie royale pour l’expatriation professionnelle.

En février, l’hebdo tentait de nous présenter les perspectives pour l’emploi en 2019, puis redoublait d’énergie pour consolider ce thème dans son N°47 Marché de l’emploi : évolution et exigence. Il ouvrait ainsi la voie à un sujet longtemps débattu en France : le Code du travail amendé : pour l’intérêt des salariés dans le N°49. Mimétisme avec la France, la thématique du départ à la retraite était clairement exposée.

En mars, on nota que la question du travail, de l’action, de la mobilité fut abordée à propos du Volontariat : une mission au service de tous dans le N°12. Les couvertures 2019 du Courier du Vietnam ont, sans rougir, rivalisé avec celles de Capital ou Alternatives économiques, célèbres titres de la presse économique et financière. Le seul journal en langue française du Vietnam a fait l’éloge du Secteur privé, moteur de la croissance (N°22), a longuement évoqué EVFTA et EVIPA : des leviers de prospérité économique (N°28).

On a fait un petit tour par Hô Chi Minh-Ville : la croissance par les réformes dans le N°18, et finalement on a compris que Le Vietnam était un pays en plein essor dans le N°44. On a fait la connaissance de nombreux Jeunes intellectuels, moteur du développement du pays dans le N°51.

On finira ce chapitre économique par La vogue des produits vietnamiens (N°2). C’était au début de l’année 2019 dans un supermarché du pays. Il ne s’agissait pas encore du "vendredi noir", heureusement !

Voyager

Secteur économique majeur du pays, le tourisme a été bien présent en couverture en 2019. Il faut dire que nos lecteurs sont, pour la plupart, des touristes qui ont besoin d’informations nouvelles et pertinentes sur ce qu’il est possible de visiter aux quatre coins du pays. Alors, pour eux, la rédaction a organisé un joli circuit. Semaine après semaine, de nouvelles plages ou de nouveaux séjours ont éclairé les couvertures de l’hebdo.

Nous sommes passés par Hà Giang : une vie meilleure pour les ethnies minoritaires (Nº42), puis à Duong Lâm, un village séculaire à préserver (Nº43). Ensuite, on s’est arrêté à Diên Biên Phu : du passé héroïque à l’avenir radieux (Nº19), afin de se rendre au Centre : le tourisme durable, le voyage de demain (Nº20). Encore une étape ? Oui, à Hôi An et My Son, 20 ans après leur consécration (Nº39).

On a fini notre périple à Hanoï, ville créative (Nº48) qui se veut capitale du futur.

Pour la petite anecdote, tous les moyens de transport ont eu leur couverture cette année : le train, dont on reparle plus bas ; l’avion dans le Nº32 - L’aviation face au défi d’une croissance fulgurante ; le bateau dans le Nº24 - De l’économie bleue à la croissance bleue ; et l’incontournable scooter avec cet impératif : Agissons contre la pollution de l’air ! (Nº14).   
  
Fêter

Grâce aux "Dragons d’or", entre autres, tout le monde a pu faire la fête ! Il faut dire que le Vietnam aux derniers SEA Games a affiché un résultat exceptionnel avec 288 médailles dont 98 d’or. Bref, de quoi s’enthousiasmer et Savoir vivre la fête (Nº10). Les plus grandes célébrations du pays ont fait la Une, évidemment le Têt dans un superbe double numéro, puis une fois encore avec une fête incontournable (N°5) et l’autre Nouvel An Bonne Année 2019 (Nº1).

On a festoyé aussi à la mi-automne avec le Têt Trung Thu, fête de toute la famille (N°38), Noël très récemment (dernier numéro de l’année), ainsi que Vesak 2019 : le Vietnam, capitale du bouddhisme (Nº21). Enfin, on n’a pas oublié la fête des enfants avec une joyeuse couverture Droits de l’enfant : 30 ans et des progrès historiques (Nº50). Le Courrier du Vietnam les a même invités au cirque (voir plus bas).

Pour finir en beauté, il y a mes couvertures préférées, celles qui ont attiré mon regard par leurs couleurs ou leurs qualités artistiques.

Mes cinq préférées

5. Numéro 27 : Hygiène alimentaire : du marché à l’assiette

Parce que le Vietnam, c’est vraiment le pays de la bouffe de rue, des bons petits plats et d’une certaine idée de la gastronomie. Il est temps de faire taire les rumeurs lorsqu’on aborde la qualité des produits. Bon appétit, bien sûr ! 

4. Numéro 45Un nouveau souffle pour le cirque

Ce numéro de novembre remet au goût du jour le cirque et ses différents numéros aériens. Ici, une belle acrobate s’envole en haut du chapiteau avec le mot "cirque" flottant sur la couverture. Chapeau au photographe. 

3. Numéro 31 : La grande vitesse ferroviaire Nord-Sud à l’étude

Un temps radieux avec la mer au loin et un train qui longe la côte. Cela sent bon les vacances et les voyages. C’est d’ailleurs très sympa de parler du train et des perspectives de ce moyen de transport. Affaire à suivre…

2. Numéro 23 : Jeux traditionnels, jeux du patrimoine

Ouf, pas de jeux vidéo, pas de tablettes, pas de téléphones portables. On est en altitude et on regarde ces jeunes enfants en train de pratiquer le tir à la corde. Le dossier parle de tous ces jeux qu’il faut à tout prix préserver. Et vous, quel est votre jeu traditionnel préféré ?  

1. Numéro 35L’eau, l’affaire de tous

C’est décidément encore une histoire de mains ! L’année dernière déjà, la plus belle couverture montrait les mains d’un artiste-potier. Cette année, c’est une autre paire de mains qui nous invite à préserver l’eau et notre environnement. C’est bel et bien la tâche qui nous attend pour ces prochaines années et nous sommes prêts à relever ce défi !

Hervé Fayet/CVN