Les recettes budgétaires de l’État devraient augmenter de 1,5% en 2021
27/10/2020 17:59
Les recettes budgétaires de l’État devraient augmenter de 1,5% par rapport à 2020, selon un rapport du gouvernement sur l’estimation du budget de l’État pour 2021, qui est en cours de discussion avant d’être soumis à l’Assemblée nationale.


Le rapport indique également que la collecte du budget de l’État au cours de l’année est estimée à plus de 1,343 billiards de dôngs (environ 58 milliards de dollars). Le montant mobilisé pour le budget de l’État est d’environ 15,5% du PIB. Il projette également les dépenses du budget de l’État en 2021 à 1,68 billiard de dôngs, soit 3,4% de moins que l’estimation de 2020. Pendant ce temps, la dette publique en 2021 devrait rester à 46,1% du PIB.


Le rapport prédit que la situation économique mondiale en 2021 resterait difficile en raison de l’impact de la pandémie de Covid-19, qui entraîne une baisse des investissements, des échanges, des ressources humaines, des connexions d’approvisionnement et affecte la confiance des consommateurs. La reprise de la croissance dépendra largement de la maîtrise de la pandémie, selon le rapport.

Parallèlement, les changements climatiques, les conditions météorologiques extrêmes et d’autres épidémies menacent également la reprise de nombreuses économies. Pendant ce temps, l’économie vietnamienne continuera à faire face à des risques et à des défis pour atteindre le double objectif de contrôle de la pandémie et de promotion de la croissance économique.

Le rapport détermine que l’objectif du budget de l’État en 2021 est de mobiliser, d’allouer et d’utiliser efficacement les ressources de l’État pour la stabilité macro-économique, accélérer la reprise économique et assurer le bien-être social. La restructuration du budget de l’État en lien avec la rationalisation des appareils publics et l’économie du budget constitue un autre objectif de l’année.

Le rapport prévoit que la croissance économique de l’année augmentera de 6% par rapport à 2020, tandis que la hausse de l’indice des prix à la consommation sera d’environ 4%. Le prix du pétrole brut devrait se situer à 45 dollars le baril et les revenus d’exportation progresseront d’environ 5%. 

VNA/CVN