L'ONU veut une enquête "transparente" sur les causes de l'explosion au Liban
11/08/2020 15:57
Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a déclaré lundi 10 aoûtqu'il était important de mener une enquête "fiable" et "transparente" sur les causes de l'explosion à Beyrouth survenue mardi 4 août.

Les sauveteurs recherchent la victime sous les décombres après une explosion à Beyrouth, au Liban, le 7 août. Photo : AFP/VNA/CVN


Près d'une semaine après la tragédie, "de nombreuses personnes sont toujours portées disparues", a rappelé le chef de l'ONU, soulignant l'importance de mener une enquête "fiable" et "transparente" sur les causes de l'explosion. Antonio Guterres a ajouté que le résultat de ce processus devrait être à la hauteur de "la responsabilité exigée par le peuple libanais".

Antonio Guterres a mis l'accent également sur l'importance que des réformes soient mises en œuvre dans le pays pour répondre aux besoins à long terme du peuple libanais. Les Nations unies ont organisé dimanche 9 août la conférence internationale de soutien à Beyrouth et au peuple libanais en partenariat avec la France.

Antonio Guterres a déclaré que l'initiative a généré un soutien financier très nécessaire et a réaffirmé l'engagement de nombreux partenaires au Liban. Parmi eux se trouvaient "des dirigeants du monde, des organisations humanitaires internationales et d'importantes institutions financières multilatérales et régionales".

Les organisateurs souhaitent que les fonds promis lors de la conférence contribuent à la relance en étant utilisés dans des domaines tels que la santé, la sécurité alimentaire, l'éducation et le logement.
 

APS/VNA/CVN