Lumière sur le Festival des nuages de Sa Pa 2013
30/04/2013 06:10
De nouvelles activités sont organisées dans le cadre du Festival des nuages de Sa Pa 2013, qui se déroule du 26 avril au 5 mai dans le bourg montagneux de Sa Pa, province septentrionale de Lào Cai.

 Les visiteurs ont l’occasion de prendre part à toute une série d'activités mettant en valeur les plus belles facettes de la culture des groupes ethniques de Sa Pa, qui se compose du bourg de Sa Pa en lui-même et des trois communes de Ta Phin, San Sa Ho et Ta Van.

Un coin du bourg de Sa Pa. Photo: VNA/CVN


Au menu des premières : un concours de danse traditionnelle, des concerts de flûte, un défilé de mode vestimentaire ethnique et une course à la conquête du sommet du pic Hàm Rông.

Le directeur du Service provincial de la Culture, des Sports et du Tourisme, Lê Manh Hao, a déclaré que ces activités, en plus de divertir les visiteurs, ont pour objet d'être interactives en les faisant participer directement.

Ainsi, ils peuvent se muer dans la peau de jeunes concubins pour se prêter au jeu du mariage traditionnel de l’ethnie Mông, s'essayer à la préparation de recettes de cuisine ethnique ou encore aux métiers traditionnels tels que tissage, teinture de tissus ou sculpture sur argent.

La commune de Ta Phin propose un programme permanent aux visiteurs consistant à vivre une journée comme un agriculteur local. Ils sont logés chez une famille de l’ethnie Dao Rouge, où ils peuvent cuisiner et manger des plats traditionnels, mais également participer aux activités quotidiennes : aller dans la forêt pour cueillir des herbes médicinales, travailler dans les champs, etc.

Dans la commune de Ta Van, située à 15 kilomètres du bourg de Sa Pa, les visiteurs peuvent assister à la cérémonie initiatique "câp sac" (délivrance du brevet sacré). À l’encontre des autres rites de passage (mariage, funérailles), l’initiation est marquée par la personnalisation du rituel, même quand elle est célébrée collectivement, elle confère plus de savoir et de pouvoir à l’initié. Comme pour d’autre société non individuelle, les rites initiatiques câp sac des Dao sont très complexes et liés aux symboles religieux de groupes ethnies.

Tout individu mâle à partie de 12-16 ans, droit passer par le câp sac pour être admis comme membre à part entière de la communauté villageoise. Il reçoit à cette occasion un nom religieux qui ne sera invoqué que pendant les cérémonies rituelles. Le sac (brevet sacré) reconnaît que l’initié appartient par le sang à une lignée de Bàn Vuong qui lui a transmis l’énergie vitale du groupe.

Au cours de la cérémonie, le sorcier lui remet cette sorte de talisman contenant l’identité de l’intéressé et des recommandations à son adresse, écrites en idéogrammes Viêt ( nôm ). Le câp sac porte un autre nom : lâp tich (purification). Pour purifier l’âme de l’initié et l’éloigner des esprits malfaisants, on lui fait porter sur la tête et les épaules des lampes à huile dont le nombre varie selon les cas prescrits par les rites.

VNA /CVN