COVID-19
Plan International Vietnam s'engage à protéger les enfants ethniques
16/04/2020 12:08
Afin de soutenir les autorités locales, les partenaires et la communauté dans les efforts de prévention et de lutte contre l’épidémie de COVID-19, l’organisation Plan International Vietnam a officiellement lancé le projet "Protéger les enfants des minorités ethniques de l'épidémie de COVID-19" du 1er avril au 30 septembre.

>>Améliorer l'accès à l'éducation des enfants des minorités ethniques
>>Hauts plateaux du Centre : Nguyên Siêu Hanh et ses projets bénévoles

Plan International Vietnam s'engage à protéger les enfants des minorités ethniques de l'épidémie de COVID-19.
Photo : PIV/CVN

D'un budget total de 625.000 euros (environ 16 milliards de VND), ce projet soutiendra directement 32.000 enfants parrainés par Plan International Vietnam et 250.000 autres personnes dans la communauté.

Le COVID-19 a provoqué des changements importants dans la vie des enfants, notamment des filles. La pandémie a contraint 743 millions de filles dans 188 pays à abandonner l'école. Les enfants doivent faire face à une augmentation des risques en termes de santé mentale, de blessures, de violence familiale, de violence physique, de harcèlement sexuel et de cyber-intimidation.

Face à cette situation, la directrice générale de Plan International, Anne-Birgitte Albrectsen, et 20 dirigeants d’autres organisations caritatives se sont réunis pour partager leurs préoccupations, appeler à l'action et s'engager à protéger les enfants contre les risques aggravés causés par le COVID-19.

Au Vietnam, Plan International fournit actuellement un soutien direct à 32.000 enfants dans 66 communes de 13 districts de 5 provinces du pays, que sont Hà Giang, Lai Châu, Quang Binh, Quang Tri et Kon Tum. Ils sont issus de groupes ethniques minoritaires vivant dans des régions reculées, souvent confrontés à des barrières linguistiques et à un accès aux informations limité.


VNA/CVN