Plus de 1,3 milliard d’USD dégagé de l’exportation de fruits de mer
27/05/2022 20:52
Au cours des quatre premiers mois de 2022, les exportations de fruits de mer du Vietnam ont atteint plus de 1,3 milliard d’USD, en hausse de 26% par rapport à la même période de l'an dernier, représentant 35% de la valeur totale des exportations de produits aquatiques du Vietnam.

>>Produits aquatiques : les exportations en hausse de 25% en mars
>>Consultation sur l’exportation des produits aquatiques vers le marché du RCEP
>>Bientôt une session de consultations sur les exportations de produits aquatiques 

La pêche au thon à Phú Yên (Centre).
Photo : VNA/CVN

Les exportations de produits de la mer du Vietnam comprennent les groupes de produits suivants : différentes espèces de poissons (à l'exception du thon et du pangasius, qui représentent 46,2% de la valeur totale des exportations de produits de la mer du Vietnam), le thon (représentant 28,4%), le calmar, le poulpe (16,4%), le crabe, et autres crustacés (5,3%), mollusques bivalves (3,6%), selon le dernier rapport rendu public le 25 mai par l’Association des producteurs et exportateurs de produits aquatiques du Vietnam (VASEP).

Au cours des quatre premiers mois de 2022, la valeur des exportations des produits de la mer exploitée a augmenté, à l'exception des exportations de certains autres mollusques. Les exportations de thon ont enregistré le plus fort taux de croissance, à hauteur de 63%, atteignant près de 368 millions d’USD.

Les exportations de crabes, d'autres crustacés et de calmars et poulpes ont augmenté respectivement de 59% et 30%. Les exportations de mollusques bivalves ont augmenté de 28%, les exportations d'autres poissons marins (à l'exception du thon et du pangasius) ont augmenté de 7%.

Les exportations de fruits de mer du Vietnam au deuxième trimestre de cette année devraient maintenir une croissance positive, mais le taux de croissance ralentira en raison d'une pénurie de matières premières, de l'impact de l'épidémie de COVID-19, du carton jaune concernant la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN) qu’impose la Commission européenne, du prix et coûts de transport, de l'essence ainsi que des coûts des intrants de production qui flambent, entre autres.

Selon les experts de la VASEP, le chiffre d'affaires des exportations des produits de la mer cette année devrait atteindre environ 3,2 à 3,3 milliards d’USD.

Truong Giang/CVN