Pour leur retour chez les pros, les boxeurs cubains obtiennent six victoires
22/05/2022 14:35
Avec cinq victoires par KO et un sixième obtenu par décision unanime, les boxeurs cubains ont fait vendredi soir 20 mai un retour remarqué chez les pros après 60 ans d'absence lors d'un gala organisé au Mexique.

>>Boxe : Tony Yoka remporte son premier titre chez les pros
>>Cuba et la Mongolie signent un accord dans le domaine du sport
 

Le Cubain Yoenlis Feliciano Hernandez (short rouge) contre le Mexicain Juan Carlos Raygosa en super moyens à Aguascalientes, le 20 mai.
Photo : AFP/VNA/CVN


C'est une page d'histoire qui s'est tournée à Aguascalientes (Centre) : les boxeurs cubains ont pu empocher des primes, après avoir évolué dans les catégories amateurs depuis que Fidel Castro avait aboli le sport professionnel en 1962, trois ans après la Révolution.

Mais les boxeurs de l'île des Caraïbes avaient porté depuis très haut les couleurs de leur pays aux championnats du monde et aux Jeux olympiques, récoltant 80 titres mondiaux chez les amateurs et 41 titres olympiques. Revers de la médaille : de nombreux boxeurs cubains ont déserté ces dernières années et sont allés chercher meilleure fortune à l'étranger.

Vendredi 20 mai, la délégation cubaine comprenait six boxeurs dont trois champions olympiques (Julio César La Cruz, Roniel Iglesias et Arlen López).

Cinq d'entre eux l'ont emporté par KO : Osvel Caballero (super-plume) a battu le Mexicain Jhosman Reyes ; Feliciano Yoenlis Hernández (super-moyen) a vaincu le Mexicain Juan Carlos Raygoza ; Roniel Iglesias (super-welter) s'est imposé face à Brandon Pérez, lui aussi Mexicain ; Arlen López (mi-lourd) a mis KO le Mexicain Fernando Galván ; enfin, Julio César La Cruz (lourd-léger) a battu le Colombien Deivis Casseres.

Seul Lázaro Álvarez (super-léger) a dû attendre une décision unanime des juges pour l'emporter face au Mexicain Francisco Mercado.

"Cette réunion va marquer non seulement la boxe cubaine, mais aussi la boxe professionnelle, avec six Cubains qui entrent par la grande porte", a commenté Julio La Cruz à l'issue du gala.

AFP/VNA/CVN