Pour régler la congestion des marchandises aux portes frontalières avant le Nouvel An lunaire
09/01/2022 22:56
Le vice-Premier ministre Lê Van Thành a chargé des ministères, des secteurs et des localités de travailler avec la Chine pour accélérer le dédouanement, en s'efforçant d'éviter la congestion des camions transportant des marchandises à exporter aux postes frontalières avant le Nouvel An lunaire.

>>Renforcement de la coopération entre des provinces frontalières du Vietnam et du Laos
>>Les échanges commerciaux via les portes frontalières de Lào Cai en hausse de 42%


Réunion en ligne sur le règlement de la situation des marchandises encombrées aux portes-frontalières au Nord, le 8 janvier. Photo : VNA/CVN


Cette demande a été faite par le vice-Premier ministre lors d'une réunion en ligne sur le règlement de la situation des marchandises encombrées aux portes-frontalières au Nord. Il s'agit de la deuxième réunion en deux semaines présidée par le vice-Premier ministre Lê Van Thanh sur cette question.

Selon le ministère de l'Industrie et du Commerce, jusqu’au 7 janvier, le nombre de véhicules bloqués aux postes frontalières était de 3.609, en baisse de 2.484 par rapport à il y a dix jours, où 2.015 véhicules étaient coincés à Lang Son et 1.260 véhicules à Quang Ninh.

Le vice-Premier ministre Lê Van Thành a demandé au ministère de l'Agriculture et du Développement rural de continuer à travailler avec les localités, les associations et les entreprises pour promouvoir la transformation des produits agricoles, et a exhorté le ministère de l'Industrie et du Commerce à mettre activement en œuvre des solutions pour élargir les marchés, promouvoir la distribution et la consommation domestique, notamment à travers les supermarchés , les centres commerciaux et les marchés traditionnels.

Le vice-ministre de l'Industrie et du Commerce, Trân Quôc Khanh, a ajouté qu'après de nombreuses réunions actives entre les ministères, les branches et les localités des deux pays, la situation de congestion des véhicules transportant des marchandises aux portes frontalières peut être améliorée. La province chinoise du Guangxi a évalué la situation réelle de la prévention et du contrôle de l'épidémie à chaque poste frontière afin de rétablir les activités de dédouanement à certains postes frontières.

Le vice-ministre des Transports Nguyên Ngoc Dông a affirmé qu'il était possible d'exporter par voie ferrée et maritime vers la Chine, et que le chemin de fer à lui seul peut transporter 80 conteneurs de marchandises par jour sur ce marché.

Lê Quang Trung, directeur général adjoint de la Compagnie générale maritime du Vietnam (VIMC), a affirmé que si les entreprises exportatrices peuvent répondre aux exigences en matière de procédures et souhaitent changer le modèle de transport de leurs marchandises d'exportation de la route terrestre à la route maritime, la VIMC et les entreprises de logistique sont prêtes à déployer des navires à Quang Ninh et à Hai Phong pour transporter des produits agricoles vers la Chine. Les entreprises de transport sont également prêtes à réduire les coûts de fret et de logistique.

VNA/CVN