Prévention des maladies non transmissibles
17/10/2020 23:30
D'ici fin de l'année, Hô Chi Minh-Ville effectuera le dépistage des maladies non transmissibles comme l'hypertension et le diabète pour 12.500 personnes de 40 ans et plus. Il s'agit d'un des objectifs fixés lors d'un atelier tenu le 15 octobre sur la mise en œuvre du plan d’action "Prévention et maîtrise des maladies non transmissibles à Hô Chi Minh-Ville pour la période 2020-2022".

>>Une conférence en ligne sur le traitement des maladies non transmissibles
>>La médecine préventive gagne du terrain

La prévention des maladies non transmissibles est ciblée par Hô Chi Minh-Ville.

Le projet a été organisé par le Département de médecine préventive du ministère de la Santé, avec l'assistance technique du PATH (Programme de technologie appropriée en santé).

La Dr Nguyên Tuyêt Nga, représentante en chef du bureau PATH au Vietnam, a déclaré que le Vietnam compte actuellement 18,9% de personnes atteintes d'hypertension. La proportion de personnes affectées par le diabète est de 4,1% avec une tendance à la hausse. L'hypertension et le diabète sont des maladies "silencieuses" mais extrêmement dangereuses avec des taux de mortalité élevés.

En moyenne, 8 Vietnamiens sur 10 meurent des suites de maladies non transmissibles (MNT). Par conséquent, une plus grande attention doit être portée à la prévention des MNT. Au cours des dernières années, le PATH a coopéré avec le ministère de la Santé et des services locaux afin de mettre en place de nombreux projets pour mieux contrôler les MNT dans la communauté.

Renforcer l'accès aux soins et aux services

Cette année, le PATH et le Département de médecine préventive du Ministère de la santé lancent le projet "Prévention et maîtrise des maladies non transmissibles au Vietnam". Il se déroulera à Hanoï, Hô Chi Minh-Ville et dans la province de Khanh Hoà de 2020 à décembre 2022. L’objectif est de renforcer l'accès aux soins et aux services de prévention des MNT pour un public âgé de 40 ans et plus. Cette démarche s’inscrit également dans le programme des soins de santé primaires.

Depuis septembre 2020, le projet "Prévention et maîtrise des MNT" a été installé dans le 8e arrondissement de Hô Chi Minh-Ville, où environ 180.500 personnes doivent être prises en charge. Seize centres médicaux ont instauré un programme de dépistage de l'hypertension et du diabète. Ainsi, 97 collaborateurs se rendent régulièrement dans ces zones résidentielles pour sensibiliser la population à ces maladies. L'objectif pour décembre 2020 est de dépister environ 12.250 personnes. 2.450 cas ont déjà été récemment découverts.

Le docteur Nguyên Huu Hung, directeur adjoint du Service de santé de Hô Chi Minh-Ville, a signalé que les MNT sont en forte augmentation dans la communauté, bien que personne ne soit vraiment conscient de leurs dangers. Ces dernières années, Hô Chi Minh-Ville a mis en œuvre de nombreux programmes de lutte contre les MNT comme le projet "Pour un cœur sain" mis en œuvre en 2016 avec l'assistance technique du PATH. Grâce aux points de mesure de la pression artérielle situés dans les zones résidentielles, y compris dans des cafés, des salons de coiffure et des spas, de nombreuses personnes ont pu être dépistées. La présence de ces équipements dans les supermarchés Co.oop Mart et les marchés traditionnels de quartier ont particulièrement reçu un vif succès.

Avec le projet "Prévention et maîtrise des MNT", Nguyên Huu Hung espère qu'avec le soutien du PATH, les citoyens continueront de contrôler leur tension artérielle, leur diabète et seront sensibles aux MNT afin d’avoir un mode de vie plus sain. 
Quang Châu/CVN