Produits aquatiques : 12 entreprises vietnamiennes autorisées à exporter vers l'Arabie saoudite
15/09/2020 23:08
L'ambassade d’Arabie saoudite au Vietnam vient d'envoyer une note aux autorités vietnamiennes pour informer que l'Autorité saoudienne de contrôle des aliments et des médicaments (SFDA) autorisait l’importation de produits aquatiques de 12 entreprises vietnamiennes.

>>Près de 2 milliards d’USD d’exportations de produits en plastique
>>Le Vietnam veut renforcer ses liens avec l’Arabie saoudite

Transformation des crevettes pour l'exportation. Photo : Vu Sinh/VNA/CVN

Les listes des exportateurs et produits aquatiques vietnamiens autorisés sont publiées sur le site web de la SFDA à l’adresse http://sfda.gov.sa/sites/default/files/2020-09/vitnam-fish_0.pdf

Ces deux dernières années, les ministères vietnamiens de l’Industrie et du Commerce ; de l’Agriculture et du Développement rural, des organes de représentation du Vietnam en Arabie saoudite se sont efforcés de mobiliser et convaincre les agences saoudiennes compétentes.

Les entreprises vietnamiennes se sont également activement coordonnées avec les organes compétents pour remédier aux lacunes et remplir des dossiers d'auto-évaluation à envoyer en Arabie saoudite.

Le ministère de l'Industrie et du Commerce continuera de travailler avec le ministère de l'Agriculture et du Développement rural et les organes concernés et d’encourager la SFDA à autoriser d'autres entreprises vietnamiennes à exporter vers son pays, en vue de la suppression complète de la suspension des importations de produits aquatiques en provenance du Vietnam.

Le ministère a demandé aux entreprises autorisées de respecter des normes saoudiennes en matière d’hygiène et de sécurité alimentaires, d’améliorer la qualité de leurs produits pour ne pas causer des affections sur le processus d'examen de la SFDA pour d'autres entreprises.

En janvier 2018, l'Arabie saoudite a ordonné de suspendre l'importation de produits aquatiques en provenance du Vietnam après la conclusion de la SFDA adressée à certaines établissements de production et de transformation de crevettes et  pangasius au Vietnam qui n’avaient pas répondu pas aux exigences d'hygiène et de sécurité alimentaires.

VNA/CVN