Promouvoir des solutions pour remplacer les produits en plastique à usage unique
02/03/2022 20:40
Un colloque visant à promouvoir des solutions alternatives pour les produits naturels en plastique à usage unique vers une production et une consommation durables a été organisé le 2 mars.

>>Hô Chi Minh-Ville cherche à améliorer la gestion des déchets plastiques
>>Une exposition sensibilisant le public à la réduction des déchets plastiques
>>La communication pour réduire la consommation des plastiques à usage unique

Dans un musée de déchets en plastique en Indonésie.
Photo : VNA/CVN

L'Institut de stratégie et de politique des ressources naturelles et de l'environnement (ISPONRE) du ministère vietnamien des Ressources naturelles et de l'Environnement s'est coordonné avec l'Union européenne pour organiser le 2 mars le colloque intitulé "Promouvoir des solutions alternatives pour les produits naturels en plastique à usage unique vers une production et une consommation durables".

Cet événement vise à trouver des solutions pour remplacer les sacs plastiques et les produits plastiques à usage unique au Vietnam et à connecter les fabricants et les détaillants dans l'approvisionnement de ces produits. Il s’agit également d’occasion de discuter des options de politiques pour promouvoir des solutions de remplacement les produits en plastique à usage unique.

S'exprimant à l'ouverture du colloque, Nguyên Trung Thang, directeur adjoint de l’ISPONRE, a déclaré que le gouvernement vietnamien a approuvé de nombreuses politiques visant à limiter les sacs en plastique et autres produits en plastique à usage unique, dont la loi sur la protection de l'environnement de 2020.

Dans le cadre du projet "Repenser le plastique - Une solution d'économie circulaire pour les déchets marins" financé par l'Union européenne et le ministère fédéral de la Coopération économique et du Développement de l'Allemagne, l’ISPONRE, en collaboration avec le Service de l'industrie et du commerce de Hanoï, ont établi une alliance de détaillants pour réduire les sacs en plastique avec la participation de 16 supermarchés et détaillants.
 
VNA/CVN