Promouvoir un tourisme responsable et la conservation de la faune
22/06/2022 17:04
L'Organisation internationale pour la conservation de la nature au Vietnam (WWF-Vietnam) en collaboration avec le Service du tourisme, l'Association du tourisme de Hanoï, a organisé mercredi 22 juin, un atelier pour fournir les connaissances sur le tourisme responsable, la responsabilité de la conservation de la faune pour 150 guides touristiques et les opérateurs de voyage.

>>À Ninh Thuân, tourisme rime avec protection des récifs coralliens
>>L’écotourisme a le vent en poupe à Dông Nai
>>L’éco-hébergement pour un tourisme plus responsable au Vietnam

Dans la Réserve naturelle de Vân Long, province de Ninh Binh (Nord).
Photo : VNA/CVN

Empêcher les groupes de touristes d'acheter des produits en ivoire et des espèces sauvages en voie de disparition est nécessaire, en particulier dans le contexte où le tourisme au Vietnam a rouvert et est en relance.

Les guides et les voyagistes sont dotés de connaissances sur le tourisme responsable et la conservation de la faune, la situation du commerce illégal d'animaux sauvages et les preuves de commerce illégal d'animaux sauvages par le biais des circuits touristiques.

Les experts en conservation de la nature fournissent également des connaissances, favorisant la diffusion du message de "non" au commerce de l'ivoire et des produits d'espèces sauvages en voie de disparition, ce qui aide les touristes à changer leur comportement, à réduire la demande de consommation, à acheter et à vendre des produits issus d’animaux sauvages en voie de disparition.

Les guides et les voyagistes peuvent également échanger, discuter et présenter leurs points de vue sur les questions liées au tourisme responsable et à la conservation de la faune.

À l’issue de l’atelier, un club d'échange virtuel "Dire non à l'ivoire et aux produits animaux en voie de disparition" a également été créé pour échanger des informations, partager des expériences et promouvoir le genre de tourisme.

Le Vietnam compte actuellement 33 parcs nationaux, 57 réserves naturelles, 13 zones de préservation des paysages et 9 réserves de biosphère. Ceci est considéré comme un trésor qui doit être protégé et exploité de manière responsable pour l'avenir à long terme du tourisme.

VNA/CVN